1 jeune, 1 voix! Ramatoulaye: le Niger, le volontariat, et l'activisme citoyen

Posted August 29, 2013 no picture

Member since March 27, 2013
  • 97 Posts

Je m’appelle Ramatoulaye et je suis Nigérienne. Je suis née et j’ai grandi à Niamey en passant une petite partie de ma jeunesse à Arlit dans le Nord du Niger. Mon profil actuel prend sa source au Lycée. En effet, j’ai eu l’opportunité de fréquenter le Lycée d’Excellence de Niamey. Créé par l’Etat nigérien, ce Lycée se compose uniquement d’élites choisis à travers tout le pays, avec pour seul critère leur potentiel. Il s’est donné pour objectif de former les futurs leaders et renforcer les capacités de la jeunesse nigérienne. Pendant ma scolarité, j’ai développé mes aptitudes à servir pour ma communauté en intégrant des structures comme le Lions Club, en représentant mon Lycée lors de débats télévisés sur la jeunesse, ou encore lors de formation avec la Croix-Rouge nigérienne.

Avant l’obtention de mon bac, je savais déjà ce que je voulais faire : travailler dans l’humanitaire et la solidarité, alors j’ai bâti mon parcours académique et professionnel en fonction. Je voulais aller plus loin que la simple citoyenneté, je voulais en faire mon métier. Aujourd’hui, j’ai un double profil de juriste en Droits de l’Homme et en Communication humanitaire.

J’ai passé mes 9 derniers mois en tant que volontaire du service civique dans une association française qui regroupe des expatriés nigériens et des amoureux du Niger : ANAN. Cette opportunité m’a été offerte par le réseau Animafac qui est une structure qui place des centaines de jeunes dans des associations, à travers des missions d’intérêt général. Bien qu’ayant déjà travaillé pour de grosses organisations comme Handicap International ou le PNUD, mon aventure au sein de l’ANAN est l’une des plus mémorables. Il n’y avait aucun salarié dans cette association, pourtant l’engagement était bien vivant. Je travaillais localement pour la promotion de la culture de mon pays, et la mise en place d’un projet de solidarité internationale en faveur des femmes fistuleuses.

Quelles sont les attentes de la jeunesse de ton pays ?

La jeunesse nigérienne ne cesse de muer. A travers les générations, les besoins sont aussi relatifs que changeants. La jeunesse du Niger n’a pas besoin que l’on fasse des choix pour elle. Elle est bien loin d’être en quête d’assistanat. Ce qu’elle recherche avant tout c’est un Niger d’opportunités. Un pays où cette jeunesse pourra s’épanouir grâce au large panel de choix qui lui sera offert.


En quoi la participation des jeunes est selon toi nécessaire/importante pour nos sociétés d'aujourd'hui?

Un proverbe hausa dit : « c’est pour un meilleur lendemain que l’on se lave la veille ». Le potentiel des jeunes est énorme, ce n’est pas un scoop. Au delà des éventuelles possibilités pour les jeunes d’être de futurs leaders, il faut avant tout forger leurs capacités d’action et de réaction. Agir pour une meilleure société, et réagir lorsqu’ils s’aperçoivent qu’elle ne répond plus à leurs attentes. L’avenir d’un pays est dans le renforcement des capacités, et les jeunes sont ces capacités.

As-tu un engagement citoyen? Si oui, quel est-il?

Mon service civique s’est terminé il y’a quelques temps, mais je reste toujours bénévole à l’ANAN. Cependant, je n’ai pas eu le temps de chômer.

En effet, j’ai été récemment contactée par une jeune leader ougandaise, Grace ATHURAI, pour rejoindre Early Life Radio, un réseau qui promeut le journalisme citoyen en ligne. Je suis la seule francophone du groupe et je tiens à un faire un atout majeur en essayant de mettre en place une version française du site. Je souhaite vraiment que les francophones d’Afrique puissent y avoir leur place car ce réseau est une excellente initiative. Pour moi, il s’agit d’un nouveau défi de taille et une belle expérience en devenir. Parallèlement, j’ai aussi décidé de partager mon point de vue et mon savoir en matière de genre sur un blog consacré au monde et aux femmes. El Dounia, qui veut dire « fille de la terre » en hausa est un blog qui parle surtout de l’évolution et de l’histoire des femmes.

Quelle est ta devise ou ta phrase/expression préférée?

Agir local, penser global.


As-tu un conseil ou un message à faire passer aux autres jeunes?

Il y’a du boulot les jeunes. Aller ! On s’active là !


Genre Niger service civique




comments powered by Disqus

Learn More