Aux Philippines, les écoles primaires publiques prennent en main la promotion des bonnes pratiques d'hygiène

Posted December 6, 2012 User_image_bg Par Pam Pagunsan


ÎLE DE GUIMARAS, Philippines, 12 octobre 2012 - Les écoliers de cette petite province vallonnée du centre des Philippines ont une nouvelle « matière » de prédilection : le lavage des mains et le brossage des dents, intégrés à leur programme quotidien.

VIDÉO (en anglais) : La correspondante de l'UNICEF Anja Baron explique comment les écoles primaires publiques prennent en main la promotion des bonnes pratiques d'hygiène aux Philippines. Regarder dans RealPlayer Au cours des dernières années, le Ministère de l'éducation des Philippines a développé une campagne continue pour apprendre aux enfants des écoles primaires à se laver les mains avec du savon et à se brosser les dents avec du fluorure. Grâce à son programme de soins de santé essentiels « Essential Health Care Programme » (EHCP), appuyé par l'UNICEF, l'Agence allemande de coopération internationale (GIZ), l'ONG locale « Fit for School » et le partenaire du secteur privé Procter & Gamble, le Ministère de l'éducation promeut le lavage des mains et le brossage des dents, ainsi que le déparasitage auprès des enfants de la maternelle et du primaire.

L'UNICEF et son partenaire Proctor & Gamble ont rejoint cette initiative en 2010. La participation de l'UNICEF au programme a ajouté 3000 écoles à l'étendue initiale du programme.

Les habitudes en matière d'hygiène font partie de la routine quotidienne

À 10h30, les élèves de l'école primaire de Piña font la queue devant des lavabos récemment installés à l'extérieur de leurs salles de classe. Ils s'installent jusqu'à dix côte à côte et chantent la chanson « Ten little children » et « Happy birthday » pour rythmer leur brossage de dents et leur lavage de mains. Les enfants sourient et rient.

Les résultats du programme EHCP révèlent déjà de gros progrès quant à la santé des enfants et à leurs performances scolaires.

L'hygiène est indispensable pour une bonne santé

« Le lavage des mains et le brossage des dents réguliers sont les façons les plus simples et économiques de prévenir les maladies chez nos enfants », explique Jon Villaseñor, spécialiste WASH à l'UNICEF Philippines. « Pour seulement 25 Php, ou environ 50 cents des États-Unis (le prix pour se procurer du savon, du dentifrice et deux comprimés vermifuges), un enfant philippin peut déjà être soutenu pendant une année du programme », ajoute-t-il.

Des maladies comme la diarrhée peuvent largement être évitées grâce au lavage des mains avec du savon à des moments clés de la journée, par exemple avant de manger et après avoir utilisé les toilettes. En fait, les études montrent que l'intégration d'un lavage des mains au savon régulier dans les écoles primaires et dans les centres de soins peut aider à réduire l'incidence de la diarrhée de 30 pour cent en moyenne.

Le brossage de dents régulier permet d'éviter les caries dentaires, une cause commune d'absentéisme chez les écoliers aux Philippines. Une étude de Fit For School sur le programme EHCP a révélé que, lorsqu'il est correctement mis en place, le brossage de dents peut réduire l'absentéisme jusqu'à 27 pour cent, 47 pour cent pour les infections intestinales dues aux vers et 38 pour cent pour les infections orales. Les enfants participant au programme ont davantage de chances d'aller à l'école, d'y rester, et d'aller jusqu'au bout de leur scolarité.

La mise en oeuvre de l'EHCP à Guimaras

En un an, les 97 écoles primaires publiques de la province de Guimaras ont adopté le programme.

En qualité d'organisme de mise en oeuvre, le Ministère de l'éducation a déployé du personnel de terrain pour superviser le programme. Il a été demandé aux conseils municipaux de fournir des fonds supplémentaires. Le Ministère de la santé a fourni les comprimés vermifuges.

Les écoles ont été encouragées à faire construire des installations d'eau et d'assainissement en fonction de leurs moyens. Les communautés locales, les groupes civiques et les parents ont été sollicités pour participer via des contributions financières, matérielles ou des services sur la base du volontariat.

Une preuve du succès et de la popularité du programme est que nombreuses sont les écoles qui ont pu passer d'un simple lavabo et de configurations moins viables à des installations plus permanentes.




comments powered by Disqus

Learn More

Share