Faire face à la nourriture dangereuse au Bangladesh !

Posted April 18, 2013 no picture Rodrigue Koffi

no picture Rodrigue Koffi View Profile
Member since May 9, 2011
  • 286 Posts

« Au Bangladesh, bon nombre d’agriculteurs utilisent des quantités excessives de pesticides sur leur exploitation agricole dans l’espoir de [stimuler] leur production, sans se soucier [de leurs] graves effets sur la santé des consommateurs », a dit Nurul Alam Masud, directeur de Participatory Research and Action Network (PRAN), une organisation non gouvernementale (ONG) locale.

Source: http://irinnews.org/fr/Report/97850/Analyse-Pourqu...

« Au Bangladesh, bon nombre d’agriculteurs utilisent des quantités excessives de pesticides sur leur exploitation agricole dans l’espoir de [stimuler] leur production, sans se soucier [de leurs] graves effets sur la santé des consommateurs », a dit Nurul Alam Masud, directeur de Participatory Research and Action Network (PRAN), une organisation non gouvernementale (ONG) locale.

Source: http://irinnews.org/fr/Report/97850/Analyse-Pourquoi-la-nourriture-tue-au-Bangladesh

En mai 2012, nous avions publié sur notre blog un article dans lequel nous avions relayé des témoignages de populations du Bangladesh qui ont vu leur situation alimentaire se dégrader progressivement suite à la crise alimentaire mondiale de 2007-200, et son corollaire de conséquences sur les prix des denrées alimentaires et leur disponibilité. Dans ce pays en effet, le prix du riz qui constitue le principal apport calorique et la première dépense a été multiplié par deux. Intitulé "On n’a plus aucun rêve. On passe notre temps à travailler pour manger", cette contribution a permis de percevoir que « la peur des lendemains difficiles est clairement affirmée. Le combat pour se nourrir devient pour beaucoup la seule raison qui les pousse à sortir de chez eux chaque matin. »

Aujourd’hui, le site de IRIN pose la question de savoir Pourquoi la nourriture tue-t-elle au Bangladesh ? Dans un article qui tente de répondre à cette interrogation, et que nous soumettons à votre lecture, il est écrit que l’utilisation de pesticides, l’absence de règlementation sur la vente des aliments de rue et le manque de sensibilisation à l’innocuité des aliments sont à l’origine de problème de santé chez de millions de personnes dans le pays chaque année.

Ainsi, « au Bangladesh, les enfants de moins de cinq ans sont les plus exposés au risque de consommer des aliments dangereux : au moins 18 pour cent des décès d’enfants de moins de cinq ans et 10 pour cent des décès de personnes adultes sont imputables à la consommation d’aliments dangereux », note cet article qui cite une étude réalisée en 2006 par le Centre de santé animale et de sécurité alimentaire de l’université américaine du Minnesota.

Mais, au-delà de présenter les différents axes de cette situation, cet article présente les actions et autres initiatives, tant des autorités que du secteur privé, pour aider à juguler cette situation.




comments powered by Disqus

Learn More

Share