La Voix des Jeunes t'inspire! Leïla Chellabi, une femme, plusieurs vies...

Posted November 12, 2013 no picture

Member since March 27, 2013
  • 94 Posts

Française melting pot Orient/Occident - Danseuse - Mannequin (Dior) - Animatrice de radios libres - Écrivain - Chef d'entreprise - Peintre Art Digital - Citoyenne engagée et non partisane - Travaux multiples et variés dont plus d'une centaine de livres publiés à ce jour, référencés en universités à l'international, en France, et Sciences Po pour la citoyenneté - On dirait plusieurs vies? Mais c'est la mienne. Mon nom est leïla chellabi, et je suis heureuse de vous rencontrer aujourd'hui sur LVDJ.

Je trace, et mes ouvrages et travaux invitent chacun à tracer avec sa propre conscience, sans jamais lâcher ce lien invisible et fort qui fait de nous tous des frères d'Humanité. Danse, écriture, art digital, citoyenneté, ma vie est de rencontres et d'énergies qui les ont scellées pour plus de richesses à partager. Amour est le dénominateur que j'aimerais commun à nous tous.

LVDJ: Qu'est-ce qui t'as donné envie d'écrire? Raconte-nous comment t'es venue l'idée de ton premier roman.

En fait, je n'ai pas eu l'idée du premier roman, il est venu à moi et je l'ai découvert en l'écrivant, ce n'était pas planifié. Un état particulier pour une nécessité d'écrire.
Quant aux premiers ouvrages, ils portent tous sur mon expérience énergétique et cellulaire que je découvre en la vivant, encore aujourd'hui. C'est en fait un travail qui fait suite aux travaux de Sri Aurobindo sur le mental et la conscience des cellules. Travail dû à la voie spirituelle évolutive sur laquelle je me situe depuis toujours. Ce travail se fait quand la priorité est donnée au Divin en tout. C'est la voie du croyant, être humain perfectible, qui accompagne consciemment l'évolution intérieure qui elle, est imparable.

LVDJ: Quels conseils donnerais-tu à ceux qui veulent devenir écrivains?

Je ne sais pas car je n'ai pas voulu devenir écrivain, l'écriture s'est précipitée en moi, je l'ai acceptée avec joie. Dans ce domaine comme dans tous, c'est aussi une alchimie intérieure qui vient à maturation, et doit s'exprimer. L'évolution en somme, différente pour chacun.


LVDJ: Tu as fait partie d'une une association de jeunesse et tu continues à t'intéresser à la jeunesse, pourquoi cet engagement?


Mon engagement est global, il se trouve que je m'entends très bien avec la jeunesse. Il n'y a pas d'intention particulière à m'occuper des jeunes, sinon servir de mon mieux, partager mon expérience, s'enrichir mutuellement. Nous apprenons tous toujours les uns des autres, et si nous savons certaines choses qu'ils ne savent pas encore, ils en savent encore certaines que nous avons oubliėes.


LVDJ: Toi qui as du recul, penses-tu que les aspirations de la jeunesse aujourd'hui sont les mêmes qu'il y a 50 ans? Si non, en quoi ont-elles changé?


C'est aux jeunes qu'il faut demander ça! Pour ma part, je pense que les aspirations sont les mêmes dans une société qui évolue, un monde en mutation: nouvelles technologies, relations et dépendances internationales, métiers nouveaux, qui aujourd'hui, changent les donnes. Et cela continuera. L'évolution paye le prix du progrès.

LVDJ: Tu défend la notion de "citoyenneté non-partisane", pourquoi selon toi est-ce une nécessité?

Il me semble que le filtre du partisanat n'est pas compatible avec le coeur, il fausse les relations et l'ouverture à l'autre et au monde, nous empêchant de travailler ensemble, nous montant les uns contre les autres.

LVDJ: Si tu devais décrire ta vie jusqu'ici en dix mots, quels seraient-ils?

Conscience - Responsabilité - Choix - Essentiel - Enthousiasme - Créativité - Inspiration - Innovation - Citoyenneté - Servir.
J'ajoute en 11: Amour inconditionnel.

LVDJ: Quelle est ta citation préférée (c'est une question classique qu'on pose d'habitude) ?

Je n'ai pas citation préférée! Aujourd'hui c'est:
"J'ai assez d'idées pour qu'on puisse me voler sans me nuire." André Malraux

LVDJ: Quel conseil donnerais-tu aux jeunes pour réussir leur vie et faire entendre leur voix?

Ne pas attendre de légitimité autre que celle de leur élan, et donner, coeur en poupe. Donc ne pas attendre qu'on vous donne la parole, mais s'en saisir. Et se poser la question: Qu'est-ce que la réussite pour chacun, en fonction de tous?

Tableau de Leïla Chellabi




art digital écriture citoyenneté non-partisane




comments powered by Disqus

Learn More