L’âge adulte n’enthousiasme pas (vraiment) les ados français

Posted May 3, 2013 no picture Rodrigue Koffi

no picture Rodrigue Koffi View Profile
Member since May 9, 2011
  • 285 Posts

Devenir adulte? Non merci. Cette perspective n’enchante guère les 15-18 ans: seulement 29% attendent intensément cette étape de la vie, perçue en revanche comme «un passage obligé» (54%) ou «une source d’angoisse» (22%) pour les autres, selon une étude Ipsos pour le récent Forum Adolescences.

Source: http://www.slate.fr/story/70921/adolescents-adulte...

Devenir adulte? Non merci. Cette perspective n’enchante guère les 15-18 ans: seulement 29% attendent intensément cette étape de la vie, perçue en revanche comme «un passage obligé» (54%) ou «une source d’angoisse» (22%) pour les autres, selon une étude Ipsos pour le récent Forum Adolescences.

Source: http://www.slate.fr/story/70921/adolescents-adultes-sondage

En France, une (nouvelle) étude sur les adolescents a récemment été réalisée par l’institut de sondage IPSOS. Les résultats de cette étude, consignés dans un document intitulé "Adolescents aujourd’hui, adultes demain quelles transitions ? Quels passages ?"(pdf), donnent un certain nombre d’informations regroupées dans différentes thématiques. Ce sont : « Baromètre bien-être des adolescents », « Devenir et être adolescent » et « Devenir et être adulte... »

Pour cette dernière catégorie, à la question de savoir « Aujourd’hui pour vous devenir adulte c’est.... », la réponse des adolescents, les 15-18 ans, mérite bien de s’y pencher pour analyse. En effet, si 54 % estiment que c’est « un passage obligé », à peine 29 % ont « une forte attente » de ce passage et 22 % la considèrent même comme « une source d’angoisse. »

Dans ce cadre, le site Slate.fr publie une contribution de Madame Monique Dagnaud, Directrice de recherche au Centre National de la recherche scientifique (CNRS), dans laquelle elle propose une analyse de ce faible engouement des 15-18 ans à devenir adulte.

Selon elle, être adulte « est associé, pour les adolescents, au fait de pouvoir vivre de ses revenus, avoir un métier (44%) ou être indépendant financièrement (19%). La maturité n’est pas revêtue des perspectives de l’épanouissement ou de la maîtrise de soi: elle est vécue sous les auspices d’une certaine dépossession. On passe de l’âge de tous les possibles à celui des choix contraints, et finalement à une perte d’insouciance: endosser des responsabilités, s’engager dans une voie professionnelle, et au fond, seule perspective réjouissante, avoir un enfant —un vœu largement encensé. » Conséquence logique de ce qi précède : « l’âge adulte ne fait pas rêver. »

Mais d’où vient cette image peu enthousiasmante de l’âge adulte ? Nous espérons que la lecture que cet article que nous vous recommandons permettra non seulement de vous orienter sur des pistes et de vous faire une opinion sur la situation.




comments powered by Disqus

Learn More