Plus et de meilleurs enseignants pour réaliser l’Education pour tous!

Posted April 24, 2013 no picture Rodrigue Koffi

no picture Rodrigue Koffi View Profile
Member since May 9, 2011
  • 284 Posts

« A moins de 1000 jours avant la date buttoir pour réaliser l’éducation pour tous, nous n’avons plus le temps pour échouer. Nous devons utiliser tous les accélérateurs pour soutenir les gouvernements afin d’offrir une éducation qualitative à tous leurs citoyens. Et les enseignants représentent incontestablement des acteurs clés. Ils exercent une influence et une puissance particulières pour l’équité, l’accès et l’égalité dans l’éducation [...].

D’immenses progrès ont été accomplis, mais d’énormes insuffisances demeurent. Nous estimons à 6,8 millions le nombre d’enseignants qui sont nécessaires pour réaliser l’objectif de l’accès universel à l’éducation primaire d’ici à la fin de 2015. »

Ces propos, extraits de la déclaration vidéo de Madame Irina Bokova, Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) à l’occasion de cet évènement, permettent de donner le ton et de situer l’importance de l’édition 2013 de la Semaine mondiale d’action en faveur de l’Ecole pour tous (EPT).

Débutée le dimanche 21, et ce jusqu’au samedi 27 avril 2013, la Semaine mondiale d’action en faveur de l’EPT vise à sensibiliser le monde sur l’importance de la thématique de "l’Education pour tous". Et comme vous l’aurez certainement compris avec la Directrice générale de l’UNESCO, cette année l’accent sera mis sur le rôle et l’importance des enseignants avec le thème : « Chaque enfant a besoin d’un enseignant. »

Ce sont en effet près de 6,8 millions d’enseignants qui doivent être recrutés dans le monde d’ici à la fin de 2015 ; 1,7 millions de postes supplémentaires à créer dans le primaire et 5,1 millions d’enseignants qui quitteront la profession d’ici là et qu’il faudra remplacer.

Selon l’Institut de Statistiques de l’UNESCO (ISU), « la situation est particulièrement mauvaise en Afrique subsaharienne, où la demande d’enseignants augmente rapidement car la population en âge de fréquenter l’école continue à progresser. Pour que tous les enfants puissent accéder à l’éducation primaire, l’Afrique subsaharienne devait recruter plus d’1,8 million d’enseignants du primaire entre 2010 et 2015. » Ainsi, des pays comme le Burkina Faso, la République centrafricaine, la Côte d'Ivoire, Djibouti, l’Erythrée, le Malawi, le Mali, le Niger et le Tchad devront augmenter le nombre de leurs enseignants de plus de 10 % par an s’ils veulent s’assurer que suffisamment d’enseignants du primaire seront en poste d’ici à 2015.

Mais d’autres conditions doivent être remplies en plus du nombre souhaité d’enseignants recrutés pour la réalisation de l’objectif de l’EPT qui vise à améliorer sous tous ses aspects la qualité de l’éducation dans un souci d’excellence, de façon à obtenir pour tous des résultats d’apprentissage reconnus et quantifiables - notamment en ce qui concerne la lecture, l’écriture et le calcul et les compétences indispensables dans la vie courante.

Dans un précédent article dans lequel nous nous demandions où est-ce que nous en étions dans la réalisation des objectifs de l’école pour tous, nous écrivions que « la réalisation de cet objectif demande également que les enseignants reçoivent une formation appropriée afin de pouvoir s’acquitter efficacement de leurs tâches, bénéficient de formations continues afin de faire en sorte que les connaissances se traduisent par de meilleures pratiques dans les classes, et reçoivent une fois dans leurs classes un meilleur matériel pédagogique. » L’UNESCO rajoute que le 10ème rapport mondial de suivi de l’EPT, qui nous a orienté dans ce précédent article, n’oublie pas de préciser que « les gouvernements et les donateurs doivent s’assurer que les salaires et les conditions de travail des enseignants reflètent leur engagement d’offrir une éducation de qualité grâce à une main-d’œuvre qualifiée et motivée. »

Cette semaine doit vraiment aider les gouvernements et la communauté internationale à renforcer et accélérer la mise en œuvre de leurs engagements en faveur de l’Ecole Pour Tous, car comme le notait récemment Monsieur Ban Ki-Moon, Secrétaire général des Nations Unies, « sans enseignants, une école n’est qu’un bâtiment. »

© UNICEF/INDA2013-00005/PRASHANTH VISHWANATHAN - INDIA, 2013 © Image du slogan de la Semaine, site de l’UNESCO




comments powered by Disqus

Learn More