Pourquoi Une Année internationale de l’agriculture familiale ?

Posted March 20, 2014 no picture Rodrigue Koffi

no picture Rodrigue Koffi View Profile
Member since May 9, 2011
  • 286 Posts

L’année 2014 a été proclamée comme Année internationale de l’agriculture familiale. Forme la plus répandue d’agriculture, tant dans les pays développés que dans les pays en développement, l’agriculture familiale peut être définie comme l’ensemble des activités agricoles reposant sur la famille, permettant d’organiser la production agricole, forestière, halieutique, pastorale ou aquacole. C’est dons l’agriculture gérée par une famille, et qui de ce fait repose essentiellement sur de la main-d’œuvre familiale, aussi bien les hommes que les femmes.

C’est donc le travail et l’engagement de plus de 500 millions d’exploitations agricoles familiales dans le monde qui seront au cœur de cette année internationale de l’agriculture familiale ; celle-ci s’organisant autour de quatre (04) grands objectifs :

1. Apporter un appui à l'élaboration de politiques favorables à une agriculture familiale durable en encourageant les gouvernements à créer des conditions propices au développement durable de l’agriculture familiale (politiques favorables, législation adéquate, planification participative pour un dialogue sur les politiques, investissements).

2. Améliorer la diffusion des connaissances, la communication et la sensibilisation du public, notamment via la sensibilisation du public en l’informant sur l’agriculture familiale, la petite agriculture et la pêche artisanale, ainsi que sur les tendances actuelles des politiques et des investissements, en mettant en lumière les expériences réussies, les bonnes politiques et les pratiques optimales

3. Mieux comprendre les besoins, le potentiel et les contraintes de l'agriculture familiale, et garantir un soutien technique. Ce qui se traduira entre autres par communiquer avec des acteurs non agricoles (institutions financières, banques de développement, décideurs, etc.) afin de les sensibiliser en les informant sur le potentiel de l’agriculture familiale et de la petite agriculture pour le développement durable

4. Créer des synergies pour renforcer le développement durable, en faisant notamment en sorte que des actions à long terme axées sur l’agriculture familiale figurent à l’ordre du jour international (Cadre de développement pour l’après 2015)

Rappelons que c’est le 22 décembre 2011, à travers la Résolution A/RES/66/222, adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies que cette Année internationale a été décidée. En effet, c’est en « prenant note de la Déclaration du Sommet mondial sur la sécurité alimentaire, adoptée le 18 novembre 2009, qui plaide, entre autres, en faveur des besoins particuliers des petits exploitants agricoles, dont un grand nombre sont des femmes » et en « affirmant que l’agriculture familiale et les petites exploitations constituent un moyen important de parvenir à une production alimentaire viable propre à assurer la sécurité alimentaire », que l’Assemblée générale a proclamé l’année 2014 comme Année internationale de l’agriculture familiale.

En février 2014, en marge du Salon International de l'Agriculture, le Ministres de l'Agriculture ou du Développement Rural et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) ont réaffirmé leur engagement pour l’agriculture familiale.

« Nous [ …] nous engageons par nos politiques publiques à créer un environnement favorable et à permettre aux agricultures familiales de contribuer au développement durable et inclusif de nos pays, c’est dire que nous nous engageons à permettre l’accès et à garantir l’usage des terres agricoles, à investir dans des infrastructures de communication, d’irrigation, de conservation, à soutenir des institutions de crédits agricoles, à soutenir les organisations de producteurs, à orienter la recherche et l’enseignement agricole en lien avec les besoins des exploitants familiaux, à encourager l'organisation des marchés et la promotion des produits de nos agricultures », peut-on lire dans un communiqué publié à cet effet.

Nous espérons que les différents évènements et activités prévues et qui seront organisés dans le cadre de cette Année internationale de l’agriculture familiale aideront à soutenir durablement cette part importante de la production alimentaire. De quoi aider à une meilleure sécurité alimentaire et à réduire la pauvreté et la faim dans le monde.


pauvreté Nourriture Agriculture familiale




comments powered by Disqus

Learn More