Quelles sont vos 6 priorités pour les enfants ?

Posted April 11, 2013 no picture Rodrigue Koffi

no picture Rodrigue Koffi View Profile
Member since May 9, 2011
  • 284 Posts

Le vendredi 5 avril 2013, nous avons atteint la date délai très symbolique de 1000 jours avant d’atteindre la date butoir du 31 décembre 2015 pour la réalisation des Objectifs du Millénaires pour le Développement (OMD).

Pour rappel, le 8 septembre 2000, l’Assemblée Générale des Nations Unies, réunie en session plénière, a adopté la Résolution 55/2, plus connue sous l’appellation de Déclaration du Millénaire. Dans ce texte, les Chefs d’Etats et de gouvernement des Etats-membres ont reconnu qu’« en plus des responsabilités propres [qu’ils doivent] assumer à l’égard de [leurs] sociétés respectives, [ils sont] collectivement tenus de défendre, au niveau mondial, les principes de la dignité humaine, de l’égalité et de l’équité. » Mieux, ils ont affirmé être « convaincus que le principal défi que nous devons relever aujourd’hui est de faire en sorte que la mondialisation devienne une force positive pour l’humanité tout entière. Car, si elle offre des possibilités immenses, à l’heure actuelle ses bienfaits sont très inégalement répartis, de même que les charges qu’elle impose. »

Cela s’est traduit par la définition de Huit Objectifs du Millénaire pour le Développement, tant ambitieux qu’audacieux. Sur son site, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) écrit que depuis l’adoption des OMD par tous les États Membres des Nations Unies en 2000, les pouvoirs publics, les organisations internationales et les groupes de la société civile de par le monde ont aidé à réaliser des progrès considérables qui ont apporté des améliorations notables dans les conditions de vie des populations.

« Les cyniques prédisaient que les OMD seraient abandonnés car ils étaient trop ambitieux. Or, ils ont aidé à fixer des priorités mondiales et nationales, à mobiliser les énergies et à obtenir des résultats remarquables » affirme Ban Ki-Moon, le Secrétaire général des Nations Unies, dans un article où il plaide pour un nouvel élan en faveur des objectifs du millénaire.

Ainsi, ces 10 dernières années, affirme l’ONU sur son site, 600 millions de personnes sont sorties de la misère (soit une réduction de 50%), la mortalité maternelle et infanto-juvénile a nettement reculé et les investissements destinés à lutter contre le paludisme, le VIH/sida et la tuberculose ont permis de sauver des millions de vies. Pour ce qui plus spécifiquement de la situation des enfants, l’Unicef relève, entre autres, qu’à l'échelle mondiale, le nombre de nourrissons d'un poids insuffisant à la naissance a diminué de plus d'un tiers, passant de 25 % en 1990 à 16 % en 2011. De plus, dans environ deux tiers des pays du monde, les filles sont aussi nombreuses que les garçons à être inscrites à l'école primaire. Mais les défis restent encore grands, tant d’ici fin 2015 qu’après.

Ainsi, les Nations Unies, sous l’égide du PNUD, ont lancé My World 2015 qui est une véritable enquête mondiale pour permettre aux citoyens de la planète de façonner le prochain programme de développement. Via cette opération, cette agence des Nations Unies, et ses partenaires, ont pour objectif de recenser les voix, les priorités et les opinions des citoyens, afin que les dirigeants de ce monde en soient informés lorsqu'ils entreprendront le processus de définition du prochain ensemble d'objectifs mondiaux visant à mettre fin à la pauvreté.

Il reviendra a chacun de sélectionner ces 6 priorités pour l’après 2015, qui auront un impact positif certains sur le quotidien des enfants. Seize (16) thématiques sont proposées dans la short-liste soumise aux participants. Nous avons entre autres un accès à l’eau potable et à l’assainissement, la protection contre la discrimination et la persécution, l’égalité entre les hommes et les femmes, une bonne éducation, de meilleures offres d’emploi, la protection contre le crime et la violence, la prise de mesures contre le changement climatique. Mais nous avons la possibilité de compléter cette liste si des attentes particulières ne figurent pas dans cette liste.

Alors votons une seule fois, pour éviter de fausser les données, et mobilisons les autres pour maintenir les enfants au cœur du dialogue du développement international en cliquant ici.

© UNICEF/BANA2011-01092/JANNATUL MAWA - BANGLADESH, 2011




comments powered by Disqus

Learn More