Syrie : "Assez !", interpellent en bloc les chefs d’agences humanitaires des Nations Unies

Posted April 17, 2013 no picture Rodrigue Koffi

no picture Rodrigue Koffi View Profile
Member since May 9, 2011
  • 286 Posts

Plus de deux ans que la Syrie a sombré dans le chaos : au moins 70 000 personnes tuées, dont des milliers d’enfants, des millions de déplacées vers les pays de la région (surtout au Liban, en Irak, en Jordanie, en Egypte et en Turquie) et pour qui les conditions de vie ne sont toujours aisées, des familles disloquées, un pays à genou, ...et, malheureusement, une situation actuelle qui ne fait qu’empirer chaque jour et alourdir ce bilan déjà inacceptable.

Sur le terrain et dans la région, le monde humanitaire est mobilisé. Parmi eux, figurent en bonne place quatre grandes entités des Nations Unies : le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), le Programme Alimentaire Mondial (PAM), l’Agence des nations unies pour les réfugiés (UNHCR) et le Fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF).

Face à situation dans ce pays qui semble s’enliser, les premiers responsables de ces agences ont décidé de monter conjointement au créneau pour lancer un appel solennel avec toute la force et portée nécessaire pour attirer notre attention.

Déjà, ils nous situent sur leur engagement en Syrie et dans la région. « Nos organismes et nos partenaires de l’action humanitaire font tout ce qu’il est possible de faire. Avec l’appui de nombreux gouvernements et particuliers, nous avons aidé à loger plus d’un million de réfugiés. Nous avons aidé des millions de personnes déplacées par le conflit à avoir accès à une alimentation et des articles de première nécessité, plus de 5,5 millions de personnes se trouvant en Syrie et dans les pays voisins à avoir accès à de l’eau et des installations sanitaires et des millions de Syriens à avoir accès à des services de santé de base, notamment en vaccinant plus d’un million et demi d’enfants contre la rougeole et la polio », affirment-ils.

« Mais cela est loin de suffire. Les besoins vont en s’accroissant alors même que nos moyens d’intervention s’affaiblissent, en raison de l’insécurité et d’autres restrictions en Syrie ainsi que de contraintes financières.»

Mais en décidant de réaliser conjointement cette vidéo, les Chefs de OCHA, du PAM, de l’UNHCR et de l’UNICEF veulent passer un message plus fort.

« *L’appel que nous lançons aujourd’hui ne vise pas à obtenir davantage de fonds – aussi nécessaires soient-ils. Ce que nous demandons est encore plus important que les moyens financiers. À tous ceux qui sont impliqués dans ce violent conflit et à tous les gouvernements susceptibles de les influencer :

Au nom de tous ceux qui ont tant souffert et de bien d’autres encore dont l’avenir est en jeu : Assez ! Mobilisez et exercez votre influence, dès à présent, pour sauver le peuple syrien et sauver la région de la catastrophe.* »




comments powered by Disqus

Learn More

Share