Une Journée de l’enfance pour rendre visible la violence contre les enfants

Posted November 20, 2013 no picture Rodrigue Koffi

no picture Rodrigue Koffi View Profile
Member since May 9, 2011
  • 285 Posts

Aujourd’hui 20 novembre 2013, le monde entier célèbre la Journée mondiale de l’enfance. Comme noté dans une précédente publication, cette journée est célébrée chaque 20 novembre à l’occasion de l’anniversaire de l’adoption en 1989 par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Convention relative aux droits de l’enfant, l’un des textes internationaux les plus signés et ratifiés au monde.

En instituant la célébration de cette journée mondiale, les Nations Unies ont souhaité consacrer chaque année une journée de fraternité mondiale et de compréhension entre les enfants, et d’activités favorisant le bien-être des enfants du monde entier.

Chaque année, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) profite de cette célébration pour attirer l’attention des uns et des autres sur la situation des enfants. Pour l’édition 2013, l’Unicef a décidé de placer la Journée mondiale de l’enfance sous le sceau de la lutte contre la violence à l’encontre des enfants.

Pour rappel, le 31 juillet 2013, cette agence des Nations Unies a lancé la campagne "Mettre fin à la violence envers les enfants". Cette campagne à pour ambition d’interpeller et d’inciter individuellement les habitants du monde entier à reconnaître cette violence à l’encontre des enfants, à participer aux mouvements mondiaux, nationaux ou locaux visant à y mettre fin et à unir leurs idées afin de galvaniser l’action collective pour atteindre cet objectif (d’éradication de la violence contre les enfants).

Au moment du lancement de cette campagne, un article publié sur notre blog notait que « la violence envers les enfants prend diverses formes au sein de nos communautés respectives : abus sexuels, esclavage, traite et trafic, prostitution, travaux dangereux, homicides, brutalité et châtiments corporels du fait des parents et autres personnes comme les enseignants, insultes, isolement, indifférence, rejet, discrimination et stigmatisation, mutilations génitales féminines et excision, mariage précoce et forcé, violence dans le "foyer", …. »

Malheureusement, comme le note Monsieur Anthony Lake, Directeur exécutif de l’Unicef, « trop souvent, les abus ont lieu dans l’ombre: ils sont cachés, non déclarés, et - pire encore - trop souvent acceptés ».

« La violence contre les enfants plus que les enfants individuellement, elle fragilise le tissu social, affecte la productivité, le bien-être et la prospérité… Aucune société ne devrait se permettre d’ignorer la violence à l’encontre des enfants », ajoute t-il.

Ce qui donne tout son sens à la campagne "Mettre fin à la violence envers les enfants" qui vise à rendre visible l’invisible

Cette Journée mondiale de l’enfance est donc une piqûre de rappel de ce que chacun de nous à un rôle à jouer pour mettre fin à la violence à l’encontre des enfants, un phénomène qui touche toutes les couches sociales et qui est présent dans toutes les communautés. Agissons donc ensemble et de façon continue car comme le notait l’Ambassadeur itinérant de l’Unicef, Liam Neeson, dans une vidéo réalisée pour le lancement de cette campagne, « ce n’est pas parce que vous ne pouvez pas voir la violence envers les enfants qu’elle n’existe pas. »


© UNICEF/UGDA201300511/Sibiloni - UGANDA, 2013


Enfants Jeunes #ENDviolence Journée mondiale de l'enfance




comments powered by Disqus

Learn More