Unesco Youth Forum

Posted November 12, 2013 no picture corentin le fur

no picture corentin le fur View Profile
Member since November 12, 2013
  • 1 Post

Compte-rendu synthétique du 8eme forum des jeunes de l’UNESCO, 29-31 octobre 2013

Ce forum riche de débats s’est articulé sur deux composantes majeures : d’une part, la définition des recommandations stratégiques globales qui devront constituer le fil rouge des projets de l’UNESCO pour les 8 prochaines années et qui seront présentées lors de la prochaine session générale et d’autre part, le choix de 15 projets (parmi un ensemble initial de 45 projets issus de votes en ligne) portés par de jeunes entrepreneurs des quatre coins du monde afin qu’ils puissent recevoir le label du 8eme Forum des Jeunes de l’UNESCO.

Adoptant une approche très hégélienne, il a été identifié 3 grands axes stratégiques, chacun de ces axes étant lui-même subdivisé en trois composantes-propositions qui sont présentées ci-dessous :

Formulation et Révision de politiques avec la participation des jeunes

1) Institutionnaliser les conseils nationaux de jeunesse et les forums permanents des jeunes dans le système des Nations Unies et garantir le développement d’une Charte internationale de la jeunesse afin de protéger les droits des jeunes (Par exemple, instaurer des quotas de représentants de la jeunesse au sein des diverses délégations nationales).

2) Allocation des ressources financières provenant du budget national pour appuyer les initiatives menées par les jeunes.

3) Développement des systèmes éducatifs qui mettent l’accent sur l’apprentissage des valeurs civiques et démocratiques, l’Education pour la paix et les droits humains ainsi que l’Education pour le développement durable (formations officielles et officieuses à la citoyenneté).

Renforcement des capacités pour la transition vers l’âge adulte

1) Les états membres se doivent d’informer et former les jeunes sur les conséquences de la dégradation de l’environnement, du changement climatique, de l’effet de serre et inviter les jeunes à devenir des acteurs clés au service du développement durable et de la biodiversité, et ce, dans un environnement favorisant la paix, le dialogue interculturel et le développement des compétences.

2) Il est demandé à ce que les Etats membres favorisent la création de cadres éducatifs et de formations formels, non formels et informels de qualité qui incitent les jeunes à l’engagement et la participation civique, à l’entrepreneuriat social et à adopter un mode de vie sain dans chaque transition majeure de la vie afin de favoriser leur insertion professionnelle.

3) Les Etats membres sont invités à faire de l’emploi des jeunes une priorité majeure de leurs stratégies de développement par la mise en place des mécanismes qui permettent aux jeunes de préparer la transition vers l’âge adulte et qui facilitent leur insertion professionnelle. Les Etats membres sont aussi invités à supporter le développement de méthodes qui rapprochent les systèmes éducatifs et le marché du travail.

Engagement Civique, participation démocratique et innovation sociale

1) Accentuer encore plus l’enseignement de l’éducation civique et morale en dotant de nouveaux moyens les actions déjà menées par les associations et ONG de jeunes à travers les initiatives culturelles, artistiques, innovantes etc… à dimension nationale ou internationale en adoptant le concept de la protection des droits de l’Homme sur les réalités de chaque pays et les besoins du moment mais également, en promouvant la prévention des conflits en incluant les jeunes de toute couche sociale prenant volontairement en charge les questions liées à l’environnement, l’économie, la santé ou encore l’éducation.

2) Il est impératif de promouvoir un développement économique efficace à travers des partenariats multiformes (partenariat public-privé par exemple), des mécanismes de financement de projets novateurs ou encore la recherche de débouchés pour les produits fabriqués en vue d’assurer l’autonomisation des jeunes et d’éveiller plus encore en eux l’esprit d’entreprendre.

3) Promouvoir une culture non discriminative de développement en permettant aux couches plus favorisées de se sentir inclues, en mettant l’accent sur l’égalité des chances entre la jeunesse « dorée » et la jeunesse « démunie » sans tenir compte du niveau social, de la couleur de peau ou encore du sexe dans l’accès à l’emploi sans oublier la lutte pour l’éducation des jeunes filles.

Au sujet des projets qui pourront bénéficier du logo « UNESCO Youth Forum », pour la zone géographique « Europe et Amérique du Nord », les trois projets suivants ont été sélectionnés :

« Don contre Don »

« Why not ? »

« Training for Developing youth reporting capacities »(You.Re.Ca)

Les détails au sujet de ces divers projets sont à consulter ici

Quelques annonces diverses :

La prochaine conférence internationale aura lieu à Jebda (Arabie Saoudite) du 3 au 5 décembre 2013 et traitera du bénévolat.

La ville grecque de Thessalonique sera la capitale européenne de la jeunesse en 2014.


citoyenneté Unesco forum jeunesse




comments powered by Disqus

Learn More