#BYND2015: Latifa, une jeune fille qui défie les stéréotypes liés à l'informatique

Publicado 12 de septiembre de 2013 no picture

Se registró el día 27 de marzo de 2013
  • 92 Artículos

Credit: Kate Pawelczyk

Credit: Kate Pawelczyk

Bonjour communauté La Voix des Jeunes, je rentre tout juste du Sommet Mondial de la Jeunesse : BYND2015 au Costa Rica et je voudrais partager certaines de mes réflexions avec vous au cours des prochains jours. KateVOY

En arrivant au Sommet Mondial de la Jeunesse (SMJ) dans la matinée de la deuxième journée, nous avons été accueillis principalement par des couloirs et des pièces vides. La plupart des participants étaient partis au stade national du Costa Rica pour assister à la première séance de la journée - être en bonne santé . Une pièce, cependant, était occupée - le lieu du hackathon du SMJ . Nous avions essayé d'y aller dans la veille, mais on nous avait dit que nous devrions attendre un peu, car les participants commençaient tout juste à travailler sur leurs défis respectifs. Cette fois, la porte était ouverte et je suis rentrée. La salle était pleine d'équipes à l'oeuvre, de tasses de café et snacks éparpillés sur les tables parmi les ordinateurs portables , de couvertures qui avait été utilisées par ceux qui avaient travaillé toute la nuit.

Le but du hackathon était pour les équipes de concevoir et coder des solutions numériques pour les challenges du développement liés à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Vous pouvez en savoir plus sur l'hackathon ici . J'avais quelques minutes à perdre et j'avais vraiment envie de parler à quelques-uns des participants du hackathon alors même qu'ils s'apprêtaient à mettre la touche finale à leurs prototypes. J'ai été très impressionnée - au cours des dernières années à l'UNICEF, j'ai écouté beaucoup de développeurs de technologies présenter leurs solutions pour diverses questions du développement , et une grande partie de ce que j'ai entendu en parlant à deux groupes du hackathon était au moins de la même qualité.

C'était vraiment cool de voir que la pièce n'était pas seulement remplie de garçons (qui, avouons-le, sont toujours plus nombreux que les filles dans l'informatique et le codage). J'avais envie de parler avec des codeuses qui prenaient part au défi hackathon . J'ai passé du temps à parler avec Latifa et Deana et je voulais partager leurs profils / histoires vraiment inspirantes avec vous.

Premièrement Latifa - je posterai le profil de Deana la semaine prochaine.

Latifa Al -Naimi (21), Qatar

«J'ai décidé de prendre part au hackathon parce que c'était une chance incroyable que je ne pouvais pas laisser passer. Avoir l'occasion de participer à un événement de 24 heures où vous codez et essayez de trouver une solution est incroyable. Mon groupe a été attribué à la catégorie de l'environnement et nous avons reçu les données sur les émissions de CO2 au Qatar. Une des choses qui émet beaucoup de CO2 est les véhicules, et dans notre pays les gens ne marchent pas et ne font pas de covoiturage. Donc on cherche une solution pour sensibiliser et encourager les gens à changer leur comportement , mais aussi à influencer le gouvernement et la politique .

Nous développons une application mobile que les utilisateurs peuvent utiliser dans leurs véhicules pour suivre leurs émissions. Cette application fournira également des statistiques qui peuvent être envoyées au gouvernement qui peut les utiliser pour éclairer les politiques . Nous voulons aussi faire l'application comme si c'était un jeu, l'intégrer dans les réseaux sociaux et permettre aux utilisateurs de créer des communautés avec leurs amis et voir qui fait mieux. Si cela est repris par le gouvernement , nous pourrions aussi avoir des récompenses pour les personnes qui réduisent leurs émissions .

Je suis entrée dans les technologies et le codage parce que j'ai appris l'informatique à l'école secondaire et j'ai adoré. Je sais que beaucoup de filles n'ont pas cette chance. Depuis, j'ai participé à de nombreuses compétitions . Si vous n'avez pas la chance d'en apprendre davantage sur le codage à l'école, essayez par vous-même et participez à des événements en dehors du système scolaire. Il ya aussi des ressources sur Internet qui peuvent vous aider à apprendre et des tutoriels sur YouTube qui rendent le codage simple. Il est aussi amusant de s'impliquer dans des évènements avec vos amis.Ca sera surement difficile quand vous commencerez , vous n'allez pas faire les choses bien dès la première fois ... mais continuez à essayer ... et finalement même lorsque vous obtenez une petite chose juste dans la programmation, ca procure un grand plaisir . "


codage BYND2015 informatique




comments powered by Disqus

Lee más