Comment on a réconcilié les pygmées et les bantous dans notre école

Publicado 27 de febrero de 2014 Avatar Pona Bana

Avatar Pona Bana Ver Perfil
Se registró el día 15 de enero de 2014
  • 46 Artículos

Je m’appelle Fatuma Feza, j’ai 12 ans et demi. L’histoire que je veux partager avec vous est celle que j’ai vécue entre un élève bantou et un élève pygmée de mon école.

Je suis élève de la 5ème année de l’Ecole Primaire Magulu Muyembo, dans le village de Sango Malumbi, à Kalemie dans le Katanga. En septembre, avec 40 élèves de notre école, nous avons été formés sur la Convention des droits de l’Enfant et la paix. Ensuite, j’ai eu la chance d’être sélectionnée parmi 4 élèves, 2 filles et 2 garçons, pour être formée comme Enfant Reporter de notre école par les jeunes journalistes de Kalemie.

Notre rôle est de sensibiliser les enfants de notre village et de notre école sur la paix. Nous travaillons aussi pour résoudre les conflits et faisons des plaidoyers auprès des parents, du chef de village, du directeur d’école lorsque les droits des enfants ne sont pas respectés.

Dans notre village, les pygmées sont marginalisés en toute chose

Avant, je trouvais cette discrimination normale parce qu’on on avait appris depuis notre bas âge que les pygmées étaient inférieurs à nous. Nous ne pouvions jamais être avec eux, que ça soit à l’église, à l’école, au puits d’eau… Il doivent habiter loin de nous. C’est après notre formation que je me suis rendu compte que c’était une grave erreur de les considérer ainsi.

A l’école, nous avons la cantine scolaire où nous mangeons une fois par jour. Cette année, il y a beaucoup d’élèves et pas assez d’assiettes. Le directeur nous a dit que certains enfants devront partager leur repas dans la même assiette, jusqu’à ce que les parents en ajoutent. Ce jour-là, Mushapa, un élève bantou devait partager son repas dans la même assiette que Kalutshe, un élève pygmée.

L’élève bantou a refusé que le pygmée mette la main dans l’assiette

Il était catégorique, malgré l’intervention du directeur et des enseignants. Ils se sont fortement querellés parce que le pygmée aussi voulait à tout prix manger.

Frustrés de cette humiliation, tous les enfants pygmées ont quitté l’école avec leur frère Kalutshe et sont allés raconter la scène à leurs parents. Les parents pygmées sont allés voir le chef du village pour déplorer cette injustice et l’informer de leur décision de retirer tous leurs enfants de l’unique école du village.

Saisis de la situation, mes 3 amis et moi sommes allés voir le directeur

Nous lui avons demandé de nous donner un temps avant d’entrer en classe, pour parler à tous les élèves du respect des autres...

Lire la suite sur Pona Bana

http://ponabana.com/comment-on-a-reconcilie-les-pygmees-et-les-bantous-dans-notre-ecole/


RDC marginalisation exclusion




comments powered by Disqus

Lee más