Malala Day: Experience Inoubliable!!!

Publicado 24 de julio de 2013 no picture

Se registró el día 27 de marzo de 2013
  • 94 Artículos

Je me nomme Bertheline Nina Tchangoue. Je suis membre du Groupe Consultatif de la Jeunesse pour l'Education Mondiale .

J’ai participé à Malala Day UN Youth Assembly, le 12 Juillet 2013 au siège de l’ONU à New York. Je n’ai pas seulement pris part à cet évènement historique mais aussi, j’ai eu l’opportunité de contribuer à son planning.
Ainsi, deux mois avant Malala Day, nous avons rédigé un document qui promeut l’Education pour Tous. Ce document est appelé: La Résolution de la Jeunesse: L'Education Que Nous Voulons. Nous avons également multiplié des conférences téléphoniques et échangé des emails pour discuter de l’agenda de l’évènement.

10 Juillet

Un pique-nique était organisé par l'UNICEF pour permettre aux délégués à prendre contact, de se connaitre et de discuter des sujets de leur choix. Durant ce pique-nique, j’ai fait la connaissance de plusieurs jeunes venant de différentes cultures et pays. Nous avons échangé nos expériences personnelles sur la situation de l’éducation dans nos communautés.

11 Juillet

Les activités de cette journée étaient organisées et facilitées par les membres duGroupe Consultatif des Jeunes pour l'Education Mondiale. L’animateur principal était Chernor Bah, le leader de ce groupe.

À son arrivée, chaque participant localisait son pays d’origine sur une carte du monde à l’aide d’une pince. Nous avons prévu une série d’orientations avec les 500 jeunes ambassadeurs de l’éducation venant du monde d’entier. Ces orientations étaient axées sur leur expériences personnelles, sociales et politiques sur la question de l’éducation dans leur communautés. C’était une sorte de causerie sur les barrières à l’éducation dans le monde. Les activités étaient identiques dans toutes les deux sessions. Les délégués étaient divisés dans des groupes de 20 à 30 personnes. J’étais facilitatrice dans deux groupes. La discussions était très interactive surtout la partie Questions/Réponses. Ces sessions s’étaient clôturées par des recommandations pour encourager l’Education pour Tous.

12 Juillet

Le 12 juillet était le jour spécial, le Malala Day. Le siège de l’ONU était rempli des jeunes venus soutenir Malala Yousafzai dans sa lutte pour l’Education pour Tous au siège de l’ONU a New York.


Tout a commencé par le mot de bienvenue de Gordon Brown, l’envoyé spécial pour l’éducation mondiale. Il a fait l’introduction des hautes personnalités invitées à cette occasion telles que Jeremic Vuk, le Président de l’Assemblée Générale et Ban Ki-Moon, le secrétaire Général de l’ONU. Comme il parlait, Malala Yousafzai, la star de l’évènement fut son apparition.

Le secrétaire Général de l’ONU a fait un discours et dans son discours, il insistait beaucoup sur l’importance de l’éducation pour tous surtout pour les enfants défavorisés. Il a annoncé que des mesures nécessaires doivent être prises à ce sujet. Il a fini son discours en introduisant Malala. C’était au tour de Malala de s’adresser à l’audience.

Personnellement, je n’ai jamais encore entendu un discours aussi touchant et impressionnant que celui de Malala. Elle a fait mention de très grandes axes pour la promotion de l’Education pour Tous. Son discours était entrecoupé par des ovations de l’audience. La salle était toute émue par tant d’éloquence et de courage venant d’une jeune fille. Elle a fait mention que sa lutte n’avait jamais été de se venger des talibans qui ont essayé de mettre fin à sa vie mais de promouvoir la paix, l’éducation et la prospérité autour d’elle. Surtout que d’après elle, la Malala Day n’est pas son jour mais le jour de chaque femme, chaque garçon et chaque fille qui ont élevé la voix pour leurs droits.

Elle a même évoqué l’exemple des champions de non-violence dans le monde à l’instar de Martin Luther King, Nelson Mandela et Mahatma Gandhi. Pour elle, tous ces leaders sont une source d’inspiration. Son souhait c’est que tous les enfants des extrémistes aient une bonne éducation. Elle a aussi mis l’accent sur les problèmes dans notre société qui empêchent les enfants d’aller à l’école par exemple la pauvreté, le terrorisme et la discrimination. Malala a fait appel aux leaders du monde pour encourager le dialogue, la promotion de la justice sociale et le respect de la dignité humaine afin de mettre fin à ces atrocités.

Malala a fini son discours en ces termes: “One child, one teacher, one pen and one book can change the world. Education is the Only solution. Education First.” Tout le monde a applaudi à l’unisson.

Hayley MacQuire, une autre membre du Groupe Consultatif des Jeunes pour l'Education Mondiale et moi étions choisies pour remettre à Malala des sabliers, chacun gravé avec un engagement à demeurer engagée à assurer l'éducation pour tous comme un droit fondamental. Malala les a pris et les a remis respectivement à Ban Ki-Moon et à Jeremic Vuk.

Les autres activités organisées lors du Malala Day comprenaient la Foire des jeunes où les jeunes avaient l’opportunité de rencontrer différentes organisations et de poser des questions ; les panels de discussions sur les sujets tels que la citoyenneté mondiale, le plaidoyer et la gouvernance, la mobilisation en ligne, et la qualité de l'apprentissage.


Le jour de Malala s’est terminé par une grande cérémonie de clôture. Nous avons eu un petit concert d’Angélique Kidjo, une artiste muscienne et ambassadrice de l’éducation.





comments powered by Disqus

Lee más