Quotidien d'une stagiaire.

Publié 13 juillet 2014 Avatar Chaimaa_Connecte_Maroc

Avatar Chaimaa_Connecte_Maroc Voir le Profil
Inscrit le 10 février 2014
  • 13 Articles
  • Age 20

L’alarme sonne , 7h du matin , je me réveille comme chaque jour , courage et ambition , it’s a new day , new beginning, et qui sait , ce serait peut-être le fameux jour , tant attendu , le jour où j’aurais une tâche importante à faire, oui , j’ai oublié de vous le dire , je suis stagiaire. Nous, en tant qu’étudiants, nous faisons des stages, pour améliorer nos compétences, acquérir de l’expérience et mieux connaitre le monde professionnel. Cela fait 3 ans q...


La richesse de l’Afrique, une jeunesse qui souffre !

Publié 10 juillet 2014 Avatar Chaimaa_Connecte_Maroc

Avatar Chaimaa_Connecte_Maroc Voir le Profil
Inscrit le 10 février 2014
  • 13 Articles
  • Age 20

L’Afrique , ce jeune continent , riche en jeunes, avec une population d'un tiers de jeunes, représentant ainsi une réelle richesse, un avenir et une opportunité pour chaque pays africain de faire accroître sa croissance économique et s’inscrire dans une logique de développement durable, mais pour y arriver il faut que les Etats accordent et attribuent plus de pouvoir aux jeunes, et faire des investissements adaptés aux besoins des générations actuelles et futures....


La grenouille tomate à Maroantsetra.

Publié 9 juillet 2014 Avatar Marc_Connecte_Madagascar

Avatar Marc_Connecte_Madagascar Voir le Profil
Inscrit le 5 juillet 2014
  • 1 Article

D'après les enseignements d’une stagiaire auprès d’une ONG de Conservation (Antongil Conservation) qui fait un stage auprès de notre école, on a pu avoir des connaissances sur les grenouilles tomates. On a aussi fait des recherches auprès du Centre d’Interprétation Environnementale de Maroantsetra. Le nom scientifique est le Dyscophus Antongilii, endémique et originaire de la Baie d'Antongil. On appelle cette grenouille «Sangôngôgno ». La grenouille tomate est la...


Le riz est devenu trop cher à cause de la dégradation de l’environnement.

Publié 8 juillet 2014 Avatar Thomy_Connecte_Madagascar

Avatar Thomy_Connecte_Madagascar Voir le Profil
Inscrit le 14 juin 2014
  • 2 Articles

Après la discussion avec 3 personnes âgées, nous avons constaté que l’état de l’environnement a changé et cela a eu un impact sur notre vie quotidienne. La ville de Maroantsetra était couverte de forêt dans les débuts des années 1990. Dû à l’augmentation rapide de la population, la couverture forestière est presque détruite dans les années 2000. La forêt a été coupée pour les besoins quotidiens : construction de maison, pirogue, fabrication de charbon, util...


Zéro déchets plastiques pour notre ville !

Publié 4 juillet 2014 Avatar Thomy_Connecte_Madagascar

Avatar Thomy_Connecte_Madagascar Voir le Profil
Inscrit le 14 juin 2014
  • 2 Articles

Maroantsetra, là où on habite,est une ville cotiere qui se trouve dans la partie Est de Madagascar. Les ordures deviennent une menace pour notre ville. Les odeurs des ordures se font sentir quand il fait chaud. Le plan d'urbanisme commence à ne plus être respecté. Les nouvelles constructions de maisons ne suivent plus le plan d'urbanisme. Les ordures s'éparpillent souvent un peu partout. Par exemple, dans une partie du plus vieux quartier de Maroantsetra qui s'appelle Androka...


Aller à la pêche ou à l’Ecole ? Le dilemme des enfants pêcheurs.

Publié 4 juillet 2014 no picture Fridockio_Connecte_Madagascar

no picture Fridockio_Connecte_Madagascar Voir le Profil
Inscrit le 4 juillet 2014
  • 1 Article

Nous avons visité un village de pêcheurs dans lequel nous avons entrepris des discussions et enquêtes avec des familles de pêcheurs. Les principales activités du village Ambodipaka que nous avons visité sont surtout la pêche et la riziculture. Nous avons planifié avec nos enseignants de voir les responsables dans le village : Le chef Fokontany (chef du village), Le Directeur de l’Ecole Primaire Publique du Village et le Président des Associations des parents. Nous avon...


Comment vit un enfant à la campagne ?

Publié 2 juillet 2014 Avatar Emedianna_Connecte_Madagascar

Avatar Emedianna_Connecte_Madagascar Voir le Profil
Inscrit le 2 juillet 2014
  • 2 Articles

Vivre à la campagne est très différent de ce qui se passe en ville. Nous avons pris le temps de discuter et d'enquêter sur la vie des enfants qui habitent à la campagne. Nous avons constaté que les enfants délaissent l'école pour aller chercher à manger dans la forêt et travailler dans l'agriculture. Ils travaillent surtout pour la culture du riz. Ils pratiquent l'agriculture sur brûlis qui détruit énormément la forêt primaire. Un enfant de 10 ans nous a affirm...


Des enfants travaillent en public.

Publié 14 juin 2014 Avatar Vanessa_Connecte_Madagascar

Avatar Vanessa_Connecte_Madagascar Voir le Profil
Inscrit le 7 juin 2014
  • 1 Article

Nous avons observé des garçons qui font du commerce dans la ville de Maroantsetra. Le garçon que nous avons rencontré a 12 ans. Il ne va plus à l’école parce qu’il n’y a pas d’argent dans la famille. Il a quitté l’école il y a 5 ans passé quand il était en 8è (Primaire). Il n’a pas encore le premier diplôme de l’éducation qui est le CEPE pour Madagascar. Pourtant, il a le droit d’aller à l’école comme nous. Il vend de la tisane et c’est sure que l...


Le football, un sport favori à Mangabe

Publié 13 juin 2014 no picture Olivier_Connecte_Madagascar

no picture Olivier_Connecte_Madagascar Voir le Profil
Inscrit le 13 juin 2014
  • 1 Article

Mangabe est un des villages de Maroantsetra, près de la côte. Les gens de Mangabe aiment le football, il y a autant de joueurs de football. Chaque mardi et vendredi, ils font des entrainements de 11h30 à 12h30. Il y a toujours des compétitions. Il n’y a que trois arbitres dans ce village et personnes ne les ont jamais remplacés. Le match de football procure de l’argent, les spectateurs payent 200ar (0,2$) par personnes lors des matchs. L’argent revient à l’organisateu...


montrer plus