Au cœur du conflit au Kasaï

Publié no picture UNICEF Africa , Communications

no picture Communications
UNICEF Africa
Inscrit le 27 juin 2017
  • 3 Articles

Fiston est âgé de seulement 14 ans mais a déjà fait face aux violences et déplacements. Il tente aujourd’hui de se reconstruire et de continuer ses études, au cœur du Kasaï.« Je suis en 6ème année primaire à l’école de Kabeya Kamuanga. Cela fait quelques mois que tout a changé: j’étais un étudiant comme un autre, et maintenant, je suis au cœur d’un conflit.Depuis des mois, c’est la guerre dans ma région. Une guerre entre adultes, mais qui touche chaque enfant du Kasaï. Alors au lieu de laisser l...


Pourquoi j'ai choisi d'agir

Publié no picture Razan Kanaan , Etudiante en école de commerce et faculté de droit, passionnée et engagée

no picture Etudiante en école de commerce et faculté de droit, passionnée et engagée
Razan Kanaan
Inscrit le 15 août 2017
  • 2 Articles
  • Age 22

Les enfants déplacés, ça peut nous paraître bien loin quand on a la chance de vivre et de grandir à Paris mais en grandissant, en voyageant, on se rend compte que peut-être, au contraire, ils sont bien plus proches que cela. Ce sont les enfants de réfugiés qui affluent dans les pays du Moyen Orient et en Europe aujourd’hui, les enfants Libanais qui pendant la guerre du Liban en 2006 ont fui le Sud du pays ou les quartiers difficiles, les enfants obligés de quitter leurs maisons pendant une catas...


Les réfugiés climatiques: statut toujours non reconnu

Publié Avatar Marianne Bellavance , étudiante

Avatar étudiante
Marianne Bellavance
Inscrit le 20 août 2017
  • 2 Articles
  • Age 16

Imaginez, vous venez de quitter votre pays. Vous avez voyagé pendant longtemps pour fuir l’inondation qui a détruit votre maison. Vous et votre famille avez été déracinés, pour devoir ensuite vous planter fermement dans une nouvelle culture inconnue. Vous êtes effrayés et exténués. Vous avez trouvé refuge dans un nouveau pays, mais avant de pouvoir vous installer de façon permanente, vous devez faire une demande d’asile aux Services d’Immigration. À partir de ce moment, tout s’écroule, encore: v...


Scolariser ses enfants n'est jamais un exercice facile pour plus d'un parent congolais. Voilà que la rentrée scolaire n'est plus qu'une question de quelques heures seulement, elle intervient ce Lundi 04 septembre 2017 sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo. Pendant ce temps, la pression est prévisible dans bon nombre de familles. Les parents ont une mauvaise perception de la rentrée de classe, qu'ils considèrent comme un véritable calvaire suite au déficit des moyens suscepti...


Il y a deux ans, je me suis décidée, après maintes hésitations, à partir au Cambodge en tant que bénévole pour une période de deux mois. Au départ, j’étais très hésitante par rapport au choc culturel que j’allais connaître. Effectivement, étant fille d’un père cambodgien, je n’allais pas comme chaque été visiter le pays mais vivre la réelle expérience cambodgienne, dans leur propre mode de vie. Ce petit hic est en revanche la raison qui m’a fait partir : en y allant, j’allais vivre une expérienc...


Mon voyage vers l'Europe entre peur et espoir

Publié no picture Ibrahim Bah , Etudiant, Volontaire Mete Onlus

no picture Etudiant, Volontaire Mete Onlus
Ibrahim Bah
Inscrit le 22 août 2017
  • 1 Article

Mon voyage vers l’Europe entre peur et espoirLa situation de nombreux enfants dans le monde, et plus particulièrement en Afrique et en Asie, va à l’encontre des prescriptions du Droit des jeunes mineurs. C’est une situation dont j’ai moi-même été victime. J’ai eu des problèmes d’une grande gravité dans mon pays d’origine, et je n’ai trouvé personne pour m’aider. J’ai compris qu’il fallait que je quitte mon pays le plus vite que possible, et je me suis échappé.C’était la première fois que je sort...


Mariage des enfants en Guinée: le cri du cœur d’une jeune activiste

Publié Avatar Nenen Raby Diallo , Journaliste et animatrice d’émission pour enfant

Avatar Journaliste et animatrice d’émission pour enfant
Nenen Raby Diallo
Inscrit le 10 août 2017
  • 2 Articles
  • Age 25

Les jeunes filles de mon pays sont confrontées à plusieurs sortes de violences, notamment les mariages précoces et forcés. Dans la communauté où j’ai grandi, la majorité des jeunes filles sont données en mariage très tôt “(avant 18 ans)”, et le plus souvent elles y sont forcées pour diverses raisons.Une réalité bien triste, à ce jour la Guinée occupe le cinquième rang dans le classement des pays les plus touchés par cette pratique. Selon le site federationgams specialisé sur cette pratique...


Les Kadogos, ces « enfants-soldats » sacrifiés

Publié Avatar Thierry Santime , Étudiant .

Avatar Étudiant .
Thierry Santime
Inscrit le 10 août 2017
  • 2 Articles
  • Age 23

En 1997, lorsque les troupes de l’AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération) marchaient vers Kinshasa en République Démocratique du Congo (RDC) pour renverser le régime de Mobutu, on découvrait parmi les combattants, des gamins, armes à la main, vraisemblablement décidés à en découdre. Je dois dire qu’à ce moment-là, je n’avais que 3 ans, il va sans dire que je n’en garde pas de clairs souvenirs, outre les images d’archives et reportages audio-visuels que j’ai pu regarder. Néanm...


Une éducation dans la douleur

Publié no picture Isaac Houngnigbe , Médecin, journaliste

no picture Médecin, journaliste
Isaac Houngnigbe
Inscrit le 12 février 2017
  • 4 Articles

Que s’est-il passé ? Qu’est ce qui pouvait expliquer, ce matin-là, un tel attroupement dans ce quartier de Cotonou ? Ayaba, âgée d’à peine 8 ans, venait de se faire battre pendant près d’une demi-heure par son père, devenu incontrôlable dans sa furie. Qu'est ce qui pouvait justifier cette violence de la part d'un homme habituellement pondéré? Aucun d’entre nous n’avait la réponse à cette question. Mais nous étions sûre d'une chose : Ayaba ne s’est pas réveillée comme d’habitude à 6 heures du mat...


montrer plus


LVDJ dans le monde