"Ton heure n'est pas encore venue".

Publié 30 juillet 2014 Avatar Aimé KAZIKA

Avatar Aimé KAZIKA Voir le Profil
Inscrit le 2 juillet 2014
  • 65 Articles

Dans une université de renom, il y avait un professeur qui disait toujours aux étudiants en cas d'échec, "Ton heure n'est pas encore venue". Même si tu réussissais dans son cours, il utilisait tous les moyens pour vous faire échouer. En bas de page, il écrivait toujours, "Ton heure n'est pas encore venue". Un jour, la guerre est survenue, le professeur et sa femme, étaient parmi les réfugiés. Il devrait y avoir dans le camp des réfugiés, un plan d'évacuation de toutes les personnes déplacées. Arrivé au tour du professeur et de sa femme, leurs noms étaient rayés de la liste ; mais, eux, le professeur et sa femme, ne comprirent pas pourquoi, leurs deux noms étaient toujours éliminés de la liste. Un jour, curieux qu’il était, il s’approcha auprès d’un des responsables pour s’enquérir de la situation du nouveau plan d’évacuation. La personne chargée de la liste, conseilla au professeur d’aller voir le chargé d’évacuation des réfugiés. En s’approchant de la tente, l’ex-étudiant du professeur reconnut la face du professeur, et lui dit ces mots, qu’il aimait souvent employer « cher professeur, ton heure n’est pas encore venue ». L’imminent professeur reconnut qu’il s’agissait bien là, d’un ancien étudiant qu’il a enseigné à l’université et retourna raconter l’affaire à sa femme. Sa femme lui dit, qu’est ce que je te disais à l’époque, il ne faut pas croire que les étudiants ne deviendront jamais des cadres compétents! Tu vois maintenant. Entre temps, la rébellion avançait et il ne restait presque que ce couple au niveau du camp et la situation alimentaire se détériorait de plus en plus. Comme on le dit souvent, l’histoire se répète; nos chers grands et éminents professeurs d’université oublient cette notion. Pris par l’état de santé de la femme, le jeune étudiant qui est devenu responsable, appela la femme et lui rappela le mal que son mari a fait subir aux étudiants pendant presque une génération. Il pardonna le Monsieur à cause de femme et ils seront placés dans un vol spécial pour la dernière évacuation. Attention, l’histoire nous rattrape pour le mal que nous avons toujours fait, et comme on le dit aussi, les bienfaits ne sont jamais oubliés.

jeunesse jeune EUDCATION heure




comments powered by Disqus

En Savoir Plus