1 jeune, 1 voix! Murhula, l'éducation pour tous en RDC

Publié 10 janvier 2014 no picture

Inscrit le 27 mars 2013
  • 74 Articles

Je suis Murhula Zigabe, jeune résidant en République Démocratique du Congo, dans la ville de Bukavu. Je suis étudiant en 1ère année de graduation en Philosophie à l’Université Officielle de Bukavu en République Démocratique du Congo et je suis âgé de 21 ans. Outre les études, je suis un militant de l’éducation. En effet, c’est une honte pour toute l’humanité si à notre époque, il y a des jeunes filles et garçons qui ne peuvent pas encore jouir des avantages que procure l’éducation. L’humanité est coupable du fait qu'aujourd’hui l’éducation de base reste quelque chose de tellement coûteux qu’un parent pauvre ne peut pas le procurer à son enfant. Moi je crois qu’il ne faut pas opérer des miracles pour changer la vie de quelqu’un en bien. Pour preuve, j’ai créé, il y a 6 mois, un centre où j’accueille les jeunes filles et garçons que la société a privé de leur droit fondamental : l’éducation, pour leur apprendre à lire et à écrire. Ils y entrent analphabètes et en sortent déjà alphabétisés.

Quelles sont les attentes de la jeunesse de ton pays, communauté ?

Je ne vais pas tout simplement parler des jeunes de ma propre communauté, je vais, par contre, parler de tous les jeunes de l’Afrique, d’autant plus qu’ils ont presque le même problème. Les jeunes de toute l’Afrique s’attendent à la démocratie qui est la principale solution à l’injustice sociale dont ils souffrent. Ils demandent aux dirigeants africains d’opérer, dans leur façon de gérer les Etats, des réformes qui puissent tenir compte de leurs véritables besoins qui sont entre autres, l’emploi et l’éducation.

En quoi la participation des jeunes est selon toi nécessaire/importante pour nos sociétés d'aujourd'hui?

La participation des jeunes est nécessaire pour nos sociétés d’aujourd’hui parce que d’abord en tant que jeunes, leur façon de voir les choses est basée sur l’avenir. C’est pourquoi ils sont sensibles à des notions telles que la préservation de l’environnement, le caractère renouvelable et non-renouvelable des ressources naturelles et l’explosion démographique.
Ensuite, les jeunes constituent la majorité des populations africaines, leur nombre et leur énergie physique et mentale les prédisposent à changer les choses en Afrique. Ils sont une ressource précieuse, et les pays africains en général en ont grandement besoin pour se mettre débout. Les jeunes, on ne peut plus ne pas songer à eux et l’Afrique ne pourra rien faire tant qu’elle n’aura donc pas compris combien l’apport de ces jeunes est si nécessaire pour son développement. Si les jeunes s’engagent, ils auront une voix, et vu leur nombre, leur voix sera tellement forte que les dirigeants ne sauront pas comment ne pas en tenir compte. Bref, les jeunes sont une ressource que l’Afrique doit exploiter pour son développement.

As-tu un engagement citoyen? Si oui, quel est-il?

Mon engagement citoyen consiste à me battre pour la justice sociale. Comme je l’ai dit ci-haut, je m’occupe de l’alphabétisation des analphabètes.

Quelle est ta devise ou ta phrase/expression préférée?


Ma phrase préférée, qui vient de moi-même, est la suivante : l’humanité a des ressources pour mener la violence, mais l’humanité n’aura jamais des ressources pour en réparer les dégâts.

As-tu un conseil ou un message à faire passer aux autres jeunes?

Mon conseil pour les jeunes est le suivant : Jeunes, soyez responsables car c’est ce dont l’Afrique a besoin ; soyez créatifs et évitez la paresse si vous voulez avoir des jours meilleurs, aimez la science et laissez-la transformer votre façon de voir, de penser et d’agir si vous voulez développer l’Afrique ; que chacun d’entre vous respecte la différence de l’autre si vous voulez vous enrichir et construire des choses durables ; et enfin, sachez bien que l’excès de loisir rend impuissant.


Education jeunesse RDC




comments powered by Disqus

En Savoir Plus