A ma Maman chérie, ainsi qu'aux vôtres !

no picture Tchakamawila
Inscrit le 21 mai 2017
  • 32 Articles
  • Age 22

Femme du monde, belle femme des temps,

Mère des terres pour qui je garde le même sang.

Je te dois ma vie car c'est toi qui me portas sur ton dos,

Pour que je puisse voir les étoiles du ciel encore plus haut.

Je te dois du bien, toi qui me donnas le lait de ton sein,

Un lait naturel d'une femme qui n'a pas changé son teint.

Femme Africaine, femme inconvertible des histoires,

Toi qui me consolas tous les matins et tous les soirs.

Femme de linge, femme marigot, femme de mines,

Toi qui lavas mes habits tous imbibés d'urines.

Et toi qui me mouchas de ta bouche et pas de ta main,

Je te dois ma vie Maman toi qui me fît du bien.

Femme de sueur, femme de lueur, femme d'ardeur,

Toi qui me chantas la berceuse tous les quarts d'heures.

Pour que mes rêves ouvrent leurs portes dans tes bras,

Et pour que ta présence magique parfume mon drap.

Femme de soin, femme de conseils, femme de réussite,

C'est à toi mes efforts, c'est grâce à toi mes mérites.

Femme de ménage, femme de mortier, femme de pilon,

Toi qui me supportas neuf mois quand je blessais le cordon,

Et toi qui allégeas mes peines pour que je te serve demain,

Je te donnerai le bonheur même s'il ne sera pas de même.

Tu as fait mes moments et j'aimerais à jamais être avec toi,

Car quoique je construise tu resteras toujours mes toits.

Les lumières ne sont pas toutes la lune ou le soleil,

Parce que les nuits ne sont pas toutes des sommeils.

• Certains t'appellent Femme, d'autres te disent dame,

Mais tout le monde sait que sans toi il n'y a pas d'âmes.

Je te dois mes mots maman mais je n'ai plus d'idées,

Je retiendrai à jamais que mes pas c'est toi qui les a guidés.


▶ Poème écrit par le poète Stéphane KABAMBA alias Tchakamawila !




comments powered by Disqus