Avec RFI, comprenons un peu mieux les hépatites !

Publié 1 août 2013 no picture Rodrigue Koffi

no picture Rodrigue Koffi Voir le Profil
Inscrit le 9 mai 2011
  • 279 Articles

1. Hépatites

Lien: http://www.rfi.fr/emission/20130730-1-hepatites

Quelle est cette épidémie qui cause chaque année autant de victimes que le VIH/sida (avec plus d’un million et demi de décès au niveau mondial), et donc plus que le paludisme ou la tuberculose ? Désolé de vous soumettre à cette morbide comparaison, mais juste attirer votre attention sur un autre "tueur silencieux" qu’est l’hépatite…enfin, les hépatites. Au nombre de cinq (A, B, C, D et E), les virus de l’hépatite, note l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), peuvent provoquer des infections et inflammations aiguës et chroniques du foie, susceptibles d’entraîner une cirrhose ou un cancer hépatique. Ce sont 1,4 million de cas d'hépatite A qui sont enregistrés chaque année, 240 millions et 150 millions de personnes qui sont porteuses de l’infection chronique respectivement par l’hépatite B et l'hépatite C. Bref, les hépatites constituent un danger qui ne bénéficie pas toujours de la visibilité et de l’engagement adapté.

Le 28 juillet 2013, la communauté internationale a célébré la Journée mondiale contre l’hépatite sous le thème « Plus proche qu’on ne croit ». Le choix de ce thème permet de comprendre que les hépatites ne semblent pas être suffisamment considérées comme des grandes menaces de santé publique.

Et un article publié sur le site de Le Point.fr permet de comprendre qu’en France par exemple l’infection est assez mal connue par les populations. Au bout d’une enquête avec un échantillon 9 000 personnes sur le VIH/sida ayant intégré un module sur l’hépatite B, cet article du Point nous dit que « seulement 27 % d'entre eux indiquent avoir été dépistés pour l'hépatite B, quand 61 % disent avoir réalisé un dépistage du VIH au cours de leur vie. Il faut toutefois souligner que les personnes étant les plus à risque vis-à-vis de l'hépatite B (usagers de drogues, personnes originaires de pays à forte endémicité -Afrique subsaharienne et Asie) déclarent plus souvent avoir été dépistées que le reste de la population (45 % contre. 27 %). » De plus, « du côté de la vaccination, près de la moitié des personnes ayant répondu (47 %) affirment s'être fait vacciner contre l'hépatite B (quel que soit le nombre de doses) et 9 % indiquent ne pas savoir. Mais plus de la moitié des individus le plus à risque d'être contaminé par ce virus (55 %) affirment avoir été vaccinés. »

Alors, nous avons décidé de soumettre à votre écoute l’édition du mardi 30 juillet de Priorité santé, une émission diffusée sur les ondes de Radio France International (RFI) du lundi au vendredi. Dans ce numéro consacré aux Hépatites, la journaliste, avec ses invités-spécialistes de France, du Sénégal et Burkina Faso, nous donnent des réponses à une série de questions (Comment lutter contre la propagation de l’épidémie ? Comment permettre l’accès aux soins pour les patients les plus démunis ? Comment lutter contre la stigmatisation des malades, véritable frein à la prévention ?).

Vous trouverez ici la seconde partie de Priorité santé-Hépatites afin d’être complet sur l’édition du 30 juillet 2013.




comments powered by Disqus

En Savoir Plus