Chocolatiers et femmes : Signons pour dire "peux mieux faire" !

Publié 28 mars 2013 no picture Rodrigue Koffi

no picture Rodrigue Koffi Voir le Profil
Inscrit le 9 mai 2011
  • 279 Articles

Vous-êtes vous une fois posé la question de savoir qui se cachait derrière le chocolat que vous aimez tant consommer (je parle bien sûr de ses amateurs) et offrir ? Plus précisément, aviez-vous cherché à savoir quels sont les visages de ces personnes qui sont à l’origine de ces fèves de cacao, achetées par les chocolatiers du monde entier (peu importe leur tailles et leur méthodes de production), et qui sont indispensables à la préparation du chocolat ? Je conviens bien volontiers avec vous, ce n’est vraiment pas la préoccupation première qui saute à l’esprit quand on en achète. Et c’est la même chose pour les autres produits en grande manufacturés.

Mais, si un seule instant, vous vous intéressez à comment les grandes et puissantes entreprises agroalimentaires opèrent, il est clair que vous pourriez faire la différence en faisant évoluer les choses dans le bon sens. Surtout si vous êtes nombreux à vouloir soutenir les agriculteurs et préserver la planète, sans arrêter de consommer vos produits préférés.

C’est en tout cas la conviction d’Oxfam, une confédération internationale de 17 organisations qui, dans le cadre d’un mouvement mondial pour le changement, travaillent en réseau dans plus de 90 pays à la construction d’un avenir libéré de l’injustice qu’est la pauvreté.

Dans le cadre de ses actions, Oxfam a lancé la campagne "Cultivons" qui « vise à contribuer à bâtir un monde meilleur où chacun et chacune aura accès à une alimentation suffisante ». Et l’un des aspects de cette campagne se traduit par une autre campagne "La face cachée des marques" qui, elle, « vise à fournir aux personnes qui achètent et apprécient ces produits, les informations dont elles ont besoin pour tenir les 10 géants du secteur responsables de ce qui se produit dans leurs chaînes d'approvisionnement. En élaborant une fiche d'évaluation basée uniquement sur des informations disponibles publiquement à propos des politiques de ces entreprises, nous avons soulevé la question « Que vont-elles faire pour assainir leurs chaînes d'approvisionnement ? ». »

Ces derniers jours, Oxfam a publié la vidéo "La vérité sur les femmes et le chocolat" qui attire notre attention sur le gâchis que représentent la faim, l’inégalité et le salaire injuste auxquels doivent faire face les femmes qui cultivent la matière première principale du chocolat, le cacao. « Depuis des dizaines d’années, les grandes entreprises productrices de chocolat mettent en avant les femmes dans leurs publicités. Mais qu’en est-il des femmes qui cultivent leur cacao ? » Telle est la question posée dans ce spot d’environ une minute.

Cette confédération veux nous sensibiliser sur le fait que « les entreprises agroalimentaires qui fabriquent [nos] barres chocolatées préférées ne font pas grand-chose pour venir en aide aux femmes qui plantent et récoltent le cacao. Ces entreprises sont ravies de placer les femmes au cœur de leurs campagnes publicitaires, mais pas dans leurs chaînes d'approvisionnement. Cela est très important car ce sont les femmes qui nourrissent le plus souvent leurs familles et ces familles sont celles qui souffrent de la faim. Étant donné que vous achetez ces barres chocolatées, vous pouvez vraiment changer les pratiques commerciales de ces entreprises. »

A cet effet, un appel à signer une pétition pour peser de tout notre poids de consommateur pour empêcher les grandes entreprises productrices de chocolat à mettre les femmes à l’écart a été lancé en février 2013. Deux des trois grandes firmes du domaine ont déjà réagi dans le bon sens. Alors, qu’attendons-nous pour faire bouger la troisième ? En tout cas, le l’ai signé et nous vous attendons (si ce n’est encore fait).

© UNICEF/NYHQ1993-2046/CINDY ANDREW - MALAWI, 1993




comments powered by Disqus

En Savoir Plus