Crise humanitaire dans la Corne de l’Afrique: l’UNICEF a toujours besoin de nous !

Publié 24 août 2012 no picture Rodrigue Koffi

no picture Rodrigue Koffi Voir le Profil
Inscrit le 9 mai 2011
  • 287 Articles

En 2011, "La Voix des Jeunes" s’est fortement mobilisée pour sensibiliser le public autour de plusieurs causes. Certains sujets ont fait l’objet de plusieurs contributions, d’une plus grande concentration d’intérêt (non pas que les autres sujets traités étaient moins importants, mais en raison de l'urgence de la situation). Au nombre de ces sujets phares de 2011 figure La crise humanitaire dans la Corne de l’Afrique.

Pour rappel, cette crise alimentaire est née de la combinaison de trois éléments : une sécheresse considérée comme la plus prolongée depuis les soixante dernières années, fruit de deux années consécutives de faibles précipitations ; à cela s’est ajoutée la montée en flèche des prix des denrées alimentaires; à ces deux causes, il faut enfin associer la poursuite des conflits armés dans la région (singulièrement en Somalie). Au total, plus de 12 millions de personnes, dont 2 millions d’enfants de moins de cinq ans, ont été affectées par la faim et la malnutrition et étaient dans un besoin urgent d’aide humanitaire dans cette région de la Corne de l’Afrique (particulièrement à Djibouti, en Ethiopie, au Kenya, en Somalie et en Ouganda). Il fallait donc agir, et vite!

Notre action a consisté, entre autres, à présenter des raisons pouvant expliquer le faible engouement constaté sur ce dossier ; mais aussi à communiquer sur la mobilisation pour la réponse, y compris celle de l’Afrique, à présenter et encourager quelques actions de collecte de fonds et de mobilisation des populations sur ce drame.

Ces différentes actions de mobilisation auxquelles nous avons été nombreux à contribuer ont permis de sauver des vies et de faire reculer la famine. Ainsi, «grâce à l'appui généreux des donateurs, qui ont fourni plus de 405 millions de dollars US, l'UNICEF a été en mesure d'élargir ses activités de secours et de développement dans des zones touchées par la sécheresse en Somalie, au Kenya, en Éthiopie et à Djibouti, où plus de 13 millions de personnes ont eu besoin d'aide humanitaire en 2011 », relève l’UNICEF sur son site. « De juillet à décembre 2011, quelque 63 000 tonnes de fournitures humanitaires ont été livrées, dont la moitié consistait en aliments thérapeutiques ou complémentaires. À ce jour, près d'un million d'enfants ont reçu un traitement contre la malnutrition dans la région. »

Mais cette agence des Nations Unies relève par la suite que la crise est loin d’être terminée. En effet, «la Somalie reste le pays le plus éprouvé par la crise, un tiers de sa population (soit 2,5 millions de personnes) ayant encore besoin d'interventions d'urgence. Dans certaines régions du sud, un enfant sur cinq souffre d'une malnutrition aiguë qui peut s'avérer mortelle. Au Kenya, 2,2 millions d'habitants ont besoin d'aide humanitaire, de même que 3,2 millions de personnes en Éthiopie. La malnutrition reste une grave préoccupation. En ce moment, près de 900 000 enfants en souffrent dans ces trois pays », complète l’UNICEF. L’organisation onusienne attend une meilleure réactivité des donateurs car jusqu’en juillet, elle n’avait mobilisé que 43% sur les 265 millions de dollars US dont elle a besoin en 2012 pour poursuivre ses activités humanitaires et investir dans le renforcement de la résilience en Somalie, au Kenya et en Éthiopie.

Restons donc mobilisés pour la Corne de l’Afrique !

© UNICEF/NYHQ2011-1345/Antony Njuguna - Kenya, 2011




comments powered by Disqus

En Savoir Plus

Share