Jeunesse et Développement durable au Burkina Faso : Problématique

Publié 6 septembre 2013 Avatar Germaine Ouedraogo

Avatar Germaine Ouedraogo Voir le Profil
Inscrit le 11 juin 2013
  • 6 Articles

En cette période du 3ème millénaire, la problématique de l’encadrement des jeunes se pose dans un monde en pleine mutation, où l’explosion démographique, la crise économique généralisée et les fléaux affectent grandement la société et singulièrement sa couche juvénile.
De nombreux maux minent la génération montante et freine son élan dans l’œuvre de construction nationale.Ces maux sont entre autres des problèmes :

· d’éducation

· d’emploi

· de pauvreté

· d’environnement

· de toxicomanie

· de santé etc ...

En effet, les grands défis de notre temps, la désertification et son corollaire la famine ; la drogue devenue endémique, l’analphabétisme et le chômage plongent les jeunes dans un état de désespoir voir même de fatalisme d’où un manque d’initiatives au niveau de la jeunesse. Au Burkina Faso, la jeunesse qui représente plus de 60% de la population est de tous ces maux. C'est face à cette situation et afin de redonner confiance dans leur parcours social que l’Association Partage & Action (APA) agit, tout comme les autres acteurs du monde associatif burkinabé, pour contribuer à la résorption de ce fléau qui touche une tranche importante de la population. C’est fort de cette conviction que les jeunes de l’association (femmes et hommes) ont décidé d’œuvrer dans le cadre associatif afin de mener des actions multiformes pour permettre à la jeunesse du Burkina en général et celle de la Commune rurale de Toeghin en particulier, de promouvoir un développement à la base au profit d’un grand nombre en privilégiant les axes suivants :

· l’insertion sociale et économique

· l’animation socio-économique et culturelle

Germaine OUEDRAOGO - Présidente / APA


Burkina Faso




comments powered by Disqus

En Savoir Plus

Share