L'eau au coeur de la fête de la science

Publié 25 octobre 2013 no picture Islaman Abdou

no picture Islaman Abdou Voir le Profil
Inscrit le 23 mai 2013
  • 28 Articles

Nous devons nous réveiller pour résoudre nos problèmes, ce sont là les termes d’un étudiant à l’université Abdou Moumouni de Niamey à l’occasion d’une conférence sur la prévention de la malnutrition infantile au Niger : rôle et enjeux de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement. Cette conférence qui rentre dans le cadre de la fête de la science avec pour thème cette année l’eau, a été co animée par le Représentant de l’Unicef au Niger Guido Cornale, le ministère de l’hydraulique et L’Union Européenne. Il ressort des différents exposés que le Niger se trouve confronté à un énorme défi en matière d’accès à l’eau potable, d’hygiène et d’assainissement qui conduit le plus souvent les enfants à la malnutrition. Selon une enquête de la banque mondiale, la défécation à l’air libre peut représenter 54% du retard de croissance de l’enfant.Chaque année, ce sont plus de 300 000 enfants qui sont admis dans les CRENI et CRENAS du pays. Parmi les mois de 5 ans, ceux de 6 à 23 mois sont les plus touchés.Alors que faire en matière de l’eau, d’hygiène et d’assainissement pour éviter la malnutrition aux enfants? Des simples gestes tels que le lavages des mains au savon (il réduit de 45% le taux d’incidence à la diarrhée) ou encore l’arrêt de la défécation à l’air libre pourrons éviter aux enfants de devenir malnutris. L’assainissement total piloté par les communautés, la construction de mini adductions d’eau potable, la promotion de réalisation des latrines dans les écoles sont autant d’initiatives que les acteurs de la lutte contre la malnutrition mettent en œuvre.

Eau Malnutrition assainissement




comments powered by Disqus

En Savoir Plus