La Voix des Jeunes t'Inspire! " Fouillez le monde pour trouver votre opportunité, ne baissez jamais vos armes".

Publié 5 août 2014 Avatar Chaimaa_Connecte_Maroc

Avatar Chaimaa_Connecte_Maroc Voir le Profil
Inscrit le 10 février 2014
  • 22 Articles
  • Age 20

Rajaa, jeune citoyenne et journaliste tunisienne, partage avec nous les moments forts de sa vie, son quotidien, et ses pensées.

· Nom : yahyaoui Raja

· Age : 27

· Ville, Pays : Kasserine, Tunisie

D’où viens-tu et où vis-tu en ce moment ?

Je viens de Kasserine (situé au Midwest de la Tunisie) et j’y habite.

Que voulais-tu faire dans la vie quand tu avais 10 ans ?

A l’âge de 10 ans j’ai rêvé de devenir médecin et écrivain tel que Nawal Sadaoui mais malheureusement je n’ai réalisé que la moitié du rêve.

Donne-nous 10 mots décrivant ta journée de travail typique :

Le matin je m’occupe plus de l’écriture que ce soit pour le compte des sites pour lesquels je travaille ou en tant que secrétaire de rédaction d’Arablog (projet réalisé par RFI, France 24 et Radio Monte Carlo).

Je passe les matins au bureau et je ne le quitte qu’en cas de tournage des reportages pour la chaine de télévision pour laquelle je travaille.

L’après midi c’est pour le travail associatif, car je suis présidente de l’association Andalus de tolérance et des études d’antiviolence, et correspondante du centre Tunis de la liberté de la presse, qui s’occupe de la documentation des violations contre les journalistes.

J’essaye avec les autres membres de l’association Andalus de travailler sur une charte qui unit les blogueurs afin de leurs garantir leurs droits et de réduire les rumeurs et les discours violents qui sont apparus juste après la révolution en Tunisie.

En quelques lignes, comment es-tu arrivé(e) là où tu en es aujourd’hui ? Cite les étapes importantes de ton parcours.

Ce n’est pas vraiment une formule magique mais il m’a fallu un peu d’espoir, un peu de positivité et beaucoup de travail.

Et aussi le soutien continu de ma famille.

Quel est le plus gros obstacle que tu aies eu à surmonter pour atteindre ta situation actuelle ? Comment cela t’a-t-il permis de grandir en tant que personne ?

Le plus gros obstacle que j’ai rencontré était la maladie, car après la déchirure de ma rétine je me suis arrêté 2 ans et quand j’ai voulu reprendre je n’ai pas pu le faire.

Mais cela ne m'a pas empêché d'essayer de me développer et de travailler sur ma culture comme il se doit pour pouvoir suivre des formations en journalisme et exceller.

Qu’as-tu étudié? Quelle a été l'importance de ton choix d'études universitaires par rapport à ta profession aujourd’hui?

Les études ne définissent jamais ta carrière,.

Quelles sont les trois éléments les plus importants pour pouvoir exceller dans ton domaine?

Savoir s’écarter des stéréotypes habituels.

Lisez

Et ne vous entourez jamais de gens passifs pour garder votre détermination.

Quelle est pour toi la chose la plus importante que les gouvernements et/ou les entreprises peuvent faire pour aider les jeunes à se lancer dans leur carrière?

Les gouvernement et les entreprises doivent choisir une approche directe pour connaître les jeunes, ce qu’ils font, ce dont ils ont besoin et ensuite voir quelle est la meilleure chose qu’ils puissent faire.

Après tout ça on peut parler de support financier.

Sur une note plus légère, parle-nous de ta journée la plus étrange ou la chose la plus étrange que tu aies eu à faire au travail?

Le moment le plus difficile que j'ai vu, était quand j'ai accompagné les forces de sécurité pendant le ratissage d'une zone où se trouvent des terroristes.

C'était un sentiment étrange...une fierté mélangée à de la peur.

Quelques mots pour les jeunes? Quel est le meilleur conseil à leur donner dans leur recherche de leur vocation ou de leur métier idéal?

Essayez de fouiller le monde pour trouver votre opportunité, ne jamais baisser les armes.

Chacun de nous a une force intérieure qui peut lui garantir d'être le meilleur.


Education jeunesse citoyenneté Connecte voices




comments powered by Disqus

En Savoir Plus

Share