Mon expérience en tant que journaliste citoyen à la conférence Fin4Ag14 à Nairobi

Publié 23 juillet 2014 no picture Baba

Inscrit le 22 juin 2014
  • 14 Articles

Les journalistes citoyens à leur QG à Nairobi

Les journalistes citoyens à leur QG à Nairobi

Reporters sociaux de la conférence Fin4Ag14 en salle(Photo crédit: Lorento Khen)

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai pris part à ma première expérience en tant que journaliste citoyen d’une conférence internationale. Chaque jour qui passait m’approchait de cette rencontre et mon impatience s’agrandissait. Les travaux en amont qui avaient commencé plusieurs jours avant la rencontre, avec les débats ainsi que des échanges autour de la conférence étaient animés nous préparant à la conférence. J’avais vraiment hâte de me rendre à Nairobi afin de contribuer à la réussite de cet important événement ainsi que faire la connaissance de nouvelles personnes.

Originaires de Fidji, Guyana, Belize, Zimbabwe, Zambie, Bénin, Sénégal, Cameroun, République Centrafricaine, Kenya, Trinité-et-Tobago, Madagascar, Burkina Faso, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Nigeria et Malawi, nous avons été choisis par le CTA en raison de notre intérêt pour l'agriculture, le développement rural et leurs connaissances des médias sociaux.


Les Jeunes reporters a la FIN'Ag14 (Photo crédit: Housseini)

La conférence sur le thème : « Révolutionner le financement des chaînes de valeur agricoles » qu’avaient organisé la CTA et ses partenaires est un véritable tremplin pour les acteurs du monde agricole. C’est tout d’abord un grand rendez-vous que se sont donnés ces acteurs qui ont tous un mot en commun, l’agriculture. La mise en œuvre de cette conférence doit permettre de trouver des solutions à travers des réflexions que mènent les différents participants, aussi bien les organisateurs, les intervenants, les invités que les différents reporters, …à travers des sessions de discussions. Si la plupart des pays s’accordent à dire que l’agriculture est un domaine qui nécessite un financement conséquent, il y a matière à se poser des questions quant au financement des chaines de valeurs et des petits agriculteurs.

Comme les quatorze autres jeunes reporters sélectionnés pour participer sur place à Nairobi et une centaine d’autres jeunes reporters en ligne, j’ai eu la chance de participer à cette grande conférence dont les atouts sont indéniables. D’abord, cette expérience est unique en son genre et trouve sa richesse dans les débats et les échanges menés au sein du groupe, la capacité de réflexion des jeunes engagés dans la promotion de l’agriculture ainsi que leur implication aux problèmes de développement de l’agriculture au sein de leur pays/communauté, sans oublier la pertinence des points de vue de chaque participant. J’ai pu apprécier ce début d’expérience qui m’a fourni que des avantages et m’a permis accroître mon engagement dans la promotion de l’agriculture en donnant le meilleur de moi-même pour la réussite de ce grand rendez-vous. J’ai appris quasiment chaque jour des autres reporters ainsi que de l’équipe de coordination.


Les reporters francophones à la Fin4Ag14 (Photo crédit: Harrison)

Plus qu’un simple rédacteur et/ou promoteur de Tweets et de messages Facebook ainsi que d’articles, ma vision de mon rôle a complètement changé avec des taches aussi intéressantes qui m’ont été assignées. J’ai pu découvrir au fur et à mesure qu’il existe véritablement des opportunités dans ce travail qui offre plus de satisfaction. Apprendre aussi de chaque personne, faire de nouvelles connaissances, côtoyer de nouvelles personnalités, discuter avec des ressortissants de différents pays sur des problèmes liés à l’agriculture m’a beaucoup apporté. J’ai pu me rendre compte à travers ces échanges que, malgré quelques différences près, la plupart des pays ACP ont les mêmes réalités dans ce domaine. L’agriculture est un domaine qui doit être promu, il est le socle même du développement et il est regrettable de constater qu’il n’y ait véritablement pas de politique de promotion de financement afin que les résultats des récoltes permettent une autosuffisance alimentaire.

A noter que lors de cette conférence, les lauréats du prix YoBloCo Awards! organisé annuellement par le projet ARDYIS de la CTA ont été récompensés. Le père spirituel de Mondoblog Philippe Couve, l'un des membres du jury de ce prix avait annoncé les noms des gagnants au public.


Philippe Couve et Baba Mahamat à la Fin4Ag14 (Photo credit: Ariel Djoko)

Cette collaboration n’a été possible que grâce à la coordination de l’équipe des reporters qui a mis tous les outils à notre disposition. J’ai pu me familiariser avec de nouveaux outils notamment de la collaboration avec Google, l’utilisation de Flicker, .... Ce travail de reportage social a réveillé en moi de nouvelles perspectives, celles de m’orienter dans le monde de la communication et du rapportage.
Ces nouvelles expériences acquises viennent consolider mon expérience de blogueur et m’offrent une nouvelle forme d’expression et de collaboration. Je tiens à témoigner ma reconnaissance à la CTA, les partenaires de la conférence, qui ont permis à des jeunes comme nous de nous exprimer et de montrer ce à quoi nous sommes capables. Le fait de nous associer, comme jeunes reporters à la conférence Fin4ag est une chance dont chacun de nous, doit se l’approprier en donnant le meilleur de lui-même.
Liste des journalistes citoyens sur site ici
Site de la conférence #Fin4Ag14 ici


jeunesse CTA AFRACA Fin4Ag14 Raportage social Journaliste citoyen Médias sociaux ACP




comments powered by Disqus

En Savoir Plus

Share