Plaidoyer pour une génération séronégative….

Publié 30 novembre 2011 User_image_bg Anne


Le 1er décembre, nous célébrons la journée internationale de lutte contre le sida. L’occasion pour les ONG impliquées dans cette lutte de rappeler que l’accès au traitement universel est un impératif. «*La fin du sida n’est plus une utopie, mais un rêve qui peut devenir réalité, à condition que la volonté politique se manifeste enfin pleinement*», écrit Verena von Derschau sur le blog de l’association One.

Lien: http://one.org/fr/blog/

Le 1er décembre, nous célébrons la journée internationale de lutte contre le sida. L’occasion pour les ONG impliquées dans cette lutte de rappeler que l’accès au traitement universel est un impératif. «La fin du sida n’est plus une utopie, mais un rêve qui peut devenir réalité, à condition que la volonté politique se manifeste enfin pleinement», écrit Verena von Derschau sur le blog de l’association One.

Source: http://one.org/fr/blog/

Verena von Derschau cite Guillaume Grosso, le directeur de One France qui rappelle que malgré l’existence de traitements efficaces, on dénombre encoure deux nouvelles infections pour chaque personnes placée sous traitement ». La morale de l’histoire ? Il faut se donner les moyens de transformer ce rêve en réalité.

L’ONG One publie aussi sur son site une série de témoignages de gens dont la vie a été transformée par le virus du sida. Parmi ceux-ci, celui de Florida Mwediga, une adolescente de 14 ans, qui vit à Houston au Texas. «Je suis une adolescente en bonne santé et heureuse qui craque pour Justin Bieber et qui aime la gymnastique et l’équitation. Je suis aussi la preuve vivante que l’on peut réussir à prévenir la transmission du VIH de la mère à l’enfant», raconte-t-elle. Sa mère, originaire de Tanzanie, a découvert qu’elle était séropositive alors qu’elle était enceinte de Florida. Dépistée suffisamment tôt, elle a eu la chance d’avoir accès à des médicaments qui lui ont permis d’accoucher d’une petite fille séronégative. «Dans d’autres régions du monde, les bébés n’ont pas autant de chances,» constate cependant Florida. «Plus de 1000 bébés par jour naissent séropositifs et seulement la moitié survivent à leur dernier anniversaire, principalement à cause de l’endroit où ils habitent», poursuit cette adolescente qui milite pour mettre fin au sida.

Continuons donc nous aussi de plaider pour un accès universel au traitement anti-VIH afin que le sida ne devienne qu'un lointain cauchemard pour la nouvelle génération!




comments powered by Disqus

En Savoir Plus