Tous les enfants, qu’ils soient noirs, blancs, bleus ou verts, ont les mêmes droits

Publié 14 mars 2014 Avatar Pona Bana

Avatar Pona Bana Voir le Profil
Inscrit le 15 janvier 2014
  • 55 Articles

A l’occasion de la célébration de l’exposition « Blanc Ébène » de la photographe Patricia Willocq, nous, enfants reporters, sommes descendus sur les lieux pour réaliser un plaidoyer pour les enfants albinos.

Les enfants albinos sont souvent mal vus dans la société, marginalisés, alors qu’ils sont comme nous et que tous les enfants ont les mêmes droits.

C’est pourquoi les différentes autorités, l’ambassadeur musical d’Afrique Salif Keita, l’acteur du film “Rebelle”, Serge Kanyinda, la photographe, Patricia Willocq et le grand catcheur congolais, Mwimba Texas étaient présents. Nous avons profité de cette opportunité pour interviewer ces personnes sur la vie d’un enfant albinos et les problèmes auxquels ces derniers sont confrontés.

Patricia Willocq, Photographe

La photographe Patricia Willocq à la question d’Eunice par rapport aux récentes résolutions prises par les Nations Unies nous a dit : « Dans les pays africains comme la Tanzanie ou le Burundi, les albinos sont persécutés. Les Nations Unies ont décidé de voter ces deux résolutions pour leur protection. Ces résolutions sont aussi importantes pour les ONG, les gouvernements et les associations car elles sont des outils de sensibilisation et de protection»

Salif Keita, Musicien

Salif Keita a aussi une association qui se bat pour l’intégration des albinos.

« Je suis venu pour prouver que nous sommes tous dans le même bateau et qu’on travaille et qu’on lutte pour la même cause. Les gens n’ont pas une explication précise sur comment une personne qui a deux parents noirs peut être blanche. Notre devoir, notre travail est de prouver que nous sommes des personnes normales. Il y a juste un problème de pigmentation qui fait que nous sommes comme ça. »

Emmanuel, 15 ans

A la rencontre d’Emmanuel, un enfant albinos que nous avons croisé sur les lieux : « Le respect des droits des enfants albinos dépendent d’un milieu à un autre. Dans certaines écoles ils sont traités de sorciers, de phénomènes magiques. Ils sont marginalisés dans la société à cause de leur peau. On s’adresse à l’Etat pour qu’il prenne les moyens nécessaires pour la protection de notre peau, de nos problèmes de vision et de l’accès à la scolarisation. »

Serge Kanyinda, Acteur du film “Rebelle”

L’acteur du film Rebelle, Serge Kanyinda, nous a dit qu’avant qu’il soit célèbre il a commencé à s’aimer, à se faire accepter en tant qu’albinos et à avoir confiance en lui. « Accomplir quelque chose ne dépend pas de la peau » dit-il. « Quand il faut faire quelquechose je le fais, comme les autres. Voilà comment je suis devenu acteur »

Elena Locatelli, Spécialiste Education – Unicef RDC

Elena Locatelli, la spécialiste éducation de l’Unicef nous a dit : « L’Unicef a soutenu cette initiative car ces enfants ont les mêmes droits que les autres » Elle a ajouté que « l’Unicef a attribué une mention d’honneur à la photographe Patricia Willocq pour cette initiative. C’est une reconnaissance de l’importance de l’inclusion des enfants albinos dans la société »

Mwimba Texas, célèbre catcheur fétichiste congolais

Nous avons interviewé le catcheur Mwimba Texas, fondateur de l’association qui porte son nom.

Il nous a expliqué qu’il s’époumone pour protéger, encadrer et réintégrer les enfants albinos dans la société. «L’avenir du pays ce sont ces enfants-là. » « Un albinos doit d’abord s’accepter lui-même pour se faire accepter » « Au début quand j’ai voulu faire du catch on m’a dit que j’étais fragile, que quand je recevrais un coup, ma peau changera de couleur. Mais j’étais convaincu et je suis devenu champion d’Afrique »

Comme nous l’a dit Patricia, cette initiative, Blanc Ebene, va s’étendre graduellement dans différentes régions de la RDC à partir du 1 er mars. Elle espère faire grandir cette initiative dans différents pays d’Afrique et notamment au Burundi.

Nous les enfants reporters de RDC nous demandons à l’Etat et à tous les partenaires de faire leur nécessaire afin que ces enfants soient intégrés et qu’ils aient un accès à l’éducation dans des conditions adéquates.

J’aimerai que ce projet ne s’arrête pas mais puisse continuer car tous les enfants qu’ils soient albinos, noirs, blancs, bleus ou verts ont les mêmes droits.

Article: Jonathan, enfant reporter de Kinshasa

Retrouvez l’article de Patricia Willocq et de nombreuses photos de son exposition “Blanc Ebene” sur:

http://ponabana.com/blanc-ebene-celebrons-ensemble-la-difference/

Blanc Ebene, choisie comme “Photo de la semaine” par Pona Bana. Les commentaires de Patricia sur:

http://ponabana.com/blanc-ebene/

Découvrez le travail de Patricia Willocq sur:

http://www.patriciawillocq.com/

Photo: ©Patricia Willocq


RDC albinos albinisme enfants reporters salif keita mwimba texas




comments powered by Disqus

En Savoir Plus