Un jeune, une voix! Auprès des personnes handicapées et des personnes âgées, Sarah s'engage pour recréer du lien social

Publié 24 mai 2013 no picture

Inscrit le 27 mars 2013
  • 98 Articles

"Un jeune, une voix!" continue. C'est Sarah qui se présente cette semaine et vous parle de ses activités auprès des personnes handicapées pour une meilleure insertion sur le marché du travail mais aussi de son engagement associatif auprès des personnes âgées.

Je m'appelle Sarah, j'ai 22 ans et je suis née à Nancy, en France. Quand j'ai passé le baccalauréat, à la fin du lycée, j'ai eu envie de partir à la découverte du monde. J'ai pu m'immerger dans de nombreux pays, découvrir divers fonctionnements sociétaux et d'autres cultures, différentes de celles dans lesquelles j'ai grandi. Mon voyage m'a ouvert les yeux, et j'ai alors enfin trouvé ma voie, ce que je voulais faire dans la vie : participer aux changements en luttant contre l'inégalité.

J'ai passé deux années à Bordeaux, où j'ai eu la chance de suivre une formation en gestion du développement et de projet en solidarité internationale et de proximité qui m'a énormément apporté. Mes différents stages m'ont permis de prendre connaissance de plusieurs problématiques de société, allant des expropriations foncières aux enfants des rues en Inde, en passant par l'accueil des demandeurs d'asile en France et l'intégration dans la cité des personnes en situation de handicap. Les enjeux des organismes d'accompagnement des personnes qui ont un handicap mental et psychique m'ont particulièrement parlé, et j'ai pris conscience de mes capacités dans ce domaine, de par ma particulière sensibilité du à mon environnement personnel. Afin d'approfondir mes connaissances et d'acquérir de nouvelles compétences, j'ai ensuite suivi une licence professionnelle en gestion de l'économie sociale et solidaire en Auvergne, pendant laquelle j'ai orienté mes différents travaux dans le domaine de l'insertion professionnelle des travailleurs handicapés. Malgré la loi parue en 2005 sur « l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » , il reste encore beaucoup à faire pour la réelle intégration des personnes en situation de handicap dans notre pays et probablement dans le monde. Aujourd'hui, je suis chargée de la mise en place d'un atelier de légumerie en ESAT (Etablissement et Service d'Aide par le Travail, le nom remplace anciennement les CAT : Centre d'Aide par le Travail). Une légumerie a pour objet la transformation de légumes frais, bruts et locaux en légumes prêts à l'emploi : épluchés, lavés, et découpés. L'objectif de ce centre de transformation est d'approvisionner la cuisine centrale qui produit les repas de centaines de personnes hébergées en foyer d'adultes handicapés dans la région et ainsi d'améliorer la qualité nutritionnelle des repas. Le second objectif est de booster l'agriculture locale en région, en développant un circuit court et enfin, et surtout, de proposer à des personnes en situation de handicap la possibilité d'avoir un emploi valorisant dans la mesure où ils ont connaissance des objectifs et de la finalité de leur travail.

Quelles sont les attentes de la jeunesse de ton pays, communauté ?

Les jeunes de mon pays investis dans des formations ou des structures de l'économie sociale et solidaire souhaitent voir se développer les entreprises ayant un fonctionnement démocratique, au sens où au sein de l'entité la prise de décision est équitable ; un homme est égal à une voix. En effet, en laissant à chacun une part du pouvoir décisionnel et la possibilité d'exprimer sa propre opinion, l'entreprise sert les intérêts de tous avant l'intérêt personnel d' (un) individu(s). Les attentes de cette jeunesse sont alors de voir se créer au niveau national de nouveaux statuts juridiques qui permettront la démocratisation des entreprises et l'appui des démarches de ce type via les actions du gouvernement actuel.

En quoi la participation des jeunes est selon toi nécessaire/importante pour nos sociétés d'aujourd'hui?

La jeunesse est pleine d'énergie et connaît les (dis)fonctionnements de la société actuelle car elle a grandi en son sein. Les jeunes sont les travailleurs et les décideurs de demain, leur participation aujourd'hui est nécessaire afin que les choses puissent évoluer dans le futur.

As-tu un engagement citoyen? Si oui, quel est-il?

Secrétaire d'une association qui a pour objet l'accompagnement de personnes âgées isolées, j'ai choisi de m'investir dans celle-ci car je pense qu'il est primordial de participer à la création de lien social intergénérationnel, afin que la jeunesse n'oublie pas ses aînés, trop souvent délaissés dans notre société actuelle.

Quelle est ta devise ou ta phrase/expression préférée?

"Il en faut peu pour être heureux" de Baloo, ce fameux ours du « Livre de la jungle » parce que je pense qu'il faut aller de l'avant et ne pas se laisser abattre par ce qui peut arriver aux uns ou aux autres.

As-tu un conseil ou un message à faire passer aux autres jeunes?

Il semble nécessaire, afin de pouvoir envisager une participation citoyenne de l'ensemble des jeunes au sens où nous puissions exprimer pleinement nos points de vue, au niveau politique comme au niveau populaire, que nous restions ouverts et réceptifs à l'information afin de prendre conscience du monde qui nous entoure.





comments powered by Disqus

En Savoir Plus

Share