Santé

© UNICEF/NYHQ2011-0187/Asad Zaidi


Qu’est-ce que la santé ? 

L’Organisation mondiale de la Santé définit la santé comme un état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

Quelles sont les problèmes de santé qui touchent le plus les jeunes? 

Au cours de leurs premières années de vie, les enfants sont très vulnérables aux maladies infectieuses. De ce fait, les causes principales de mortalité chez les moins de 5 ans sont la pneumonie, les maladies diarrhéiques, le paludisme et le VIH. Le risque de décès est plus élevé au cours du premier mois et tout au long de la première année de vie. La malnutrition, l’eau de boisson contaminée et la pollution de l’air à l’intérieur du logement sont les principales causes sous-jacentes des décès par maladie infectieuse. Au cours de la dernière décennie, cependant, la santé des jeunes enfants s’est considérablement améliorée grâce aux vaccins, aux traitements anti-infectieux, aux compléments nutritionnels, à l’amélioration de l’assainissement et de l’approvisionnement en eau, et à la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant.

À mesure que les enfants grandissent et deviennent des adultes, ils doivent faire face à une nouvelle série de défis sanitaires. Ces défis sont davantage liés aux comportements et à l’absence d’un environnement protecteur, et incluent les blessures à la suite d’accidents, le tabagisme et l’abus de substances, le VIH/SIDA et autres maladies sexuellement transmissibles, ainsi que les problèmes liés à la santé mentale. Par conséquent, les accidents et les blessures associées sont la cause principale de mortalité chez les 15-24 ans.

Les obstacles à la santé 

Malgré l’étendue et la gravité du mauvais état de santé et du handicap des jeunes, la plupart d’entre eux ne sont conscients ni des problèmes de santé qui leur sont spécifiques, ni des facteurs de risque liés à leur santé. Cette situation demande donc une intensification des efforts pour augmenter la prise de conscience sur leurs problèmes de santé. Les jeunes - notamment dans les pays en développement – n’ont pas toujours accès aux services sanitaires. Beaucoup de centres de santé et de communautés ne possèdent pas de services confidentiels et adaptés aux jeunes, où ils peuvent obtenir des soins sans honte et sans crainte. Il arrive même que ceux qui tentent de se procurer des soins soient confrontés à des comportements négatifs de la part des fournisseurs de soins. De plus, beaucoup de jeunes n’ont pas les ressources financières nécessaires pour faire des démarches par eux-mêmes ; les lois et politiques restrictives exigent souvent une autorisation écrite d’un parent ou du mari pour accéder aux services.

Des pratiques traditionnelles néfastes, telles que le mariage d’enfants, exacerbent également les problèmes de santé des jeunes, notamment la prévalence des maladies sexuellement transmissibles et les complications pendant la grossesse. Lorsqu’une jeune fille tombe enceinte avant que son corps ne se soit entièrement développé, elle et ses enfants devront se battre pour survivre et réaliser pleinement leur potentiel de développement.

Les questions émergentes 

La santé mentale est de plus en plus considérée comme un problème au niveau mondial. Des rapports récents de l’OMS montrent que les troubles mentaux et la détresse psychologique touchent des millions d’enfants et d’adolescents dans toutes les parties du monde. De façon alarmante, le suicide et la dépression sont des éléments communs à la fois dans les pays pauvres et riches, et dans les zones rurales et urbaines. De nouvelles données indiquent que la plupart des problèmes de santé mentale qui persistent pendant l’âge adulte se manifestent avant l’âge de 14 ans. Ces données suggèrent qu’un test de dépistage de la santé mentale de l’enfant pourrait permettre de détecter les symptômes assez tôt pour donner un traitement et essayer de réduire l’impact de la maladie mentale à l’âge adule. On estime qu’un adolescent sur cinq sera confronté à un problème de santé mentale au cours de sa vie ; pourtant, un adolescent a moins de chances qu’un adulte de reconnaître les symptômes de troubles mentaux ou de suivre un traitement.

Dieuleveut Butey Bulary s'investit dans la lutte contre le VIH/SIDA ch...

Présentez vous Je m'appelle Dieuleveut Butey Bulary. Je suis né dans la ville de Matadi, chef-lieu...

Lire la suite

Les différents essais contrôlés comparant un groupe bénéficiant d’un sout...

Lien: http://www.cairn.info/revue-sante-publique-2014-6-page-879.htm

Lutte contre le VIH/sida : Plaidoyer pour la reconnaissance et une mei...

Depuis les premières années de l’organisation de la riposte globale contre l’épidémie du VIH/sida, les communautés affectées, soit spontanément, soit sous l’impulsion des autorités nationales et/ou des partenaires au développement, ont su prendre leur part d’action. Afin de...

Lire la suite


Pauline, 23 ans : « Je ne veux pas être réduite au cancer »

Sur Facebook et Twitter, "Pauline Zéro" entretenait un lien particulier avec les internautes auto...

Lire la suite

Les grands moments de l’ACTUALITE en 2014 en RDC !

L’année 2014 a été une année de grandes surprises et a été émaillée par plusieurs évén...

Lire la suite


Football, More than just a game

As we are on the verge of seeing a real change in Mauritian Football, let’s revert back and refl...

Lire la suite

What is real?

Judge me after this; I do unconsciously admit I do not worship any form of deity, however let...

Lire la suite


Denis MUKWEGE, un espoir pour les femmes violées du Kivu.

C'est depuis 1996 que des choses terribles se passent sur cette terre du Kivu. Et personne n'ose p...

Lire la suite

De l'eau potable, il n'y en a presque pas à Bukavu en R.D. Congo.

Bukavu est devenu un endroit aux robinets secs. Depuis des mois, les bukaviens n'ont pas vu de l'e...

Lire la suite



montrer plus