VIH et SIDA

Depuis environ trois décennies, le VIH et le SIDA ont des effets dévastateurs sur les individus, les familles, les communautés et les pays. Malgré tout, de véritables progrès ont été réalisés ces dernières années. On a pu observer la diminution du nombre de personnes affectées d’année en année, et le développement de nouveaux médicaments efficaces et sûrs permettant à des millions des personnes infectées par le HIV de vivre plus longtemps et en meilleur santé.

Cependant, il reste encore beaucoup à faire. Un grand nombre de jeunes n’ont pas accès à l’information et aux services de prévention pour lutter contre la propagation du VIH ; de nombreux programmes n’atteignent pas les jeunes qui sont le plus durement touchés par la maladie.
Les jeunes filles sont particulièrement touchées
Pour de nombreuses raisons reflétant des réalités culturelles, politiques et économiques, certains jeunes sont plus vulnérables à l’infection que d’autres. Par exemple, dans certaines régions du monde, les filles encourent un risque plus élève car elles n’ont pas toujours le contrôle sur leur vie sexuelle et ne peuvent pas toujours décider ni du moment, ni du partenaire ni du type de rapports sexuels. En outre, les préjugés sociaux sur la sexualité et l’éducation sexuelle rendent plus difficile l’accès à l’information nécessaire pour se protéger contre l’infection. D’autres jeunes sont exposés au VIH parce qu’ils s’injectent des drogues (l’utilisation de seringues non stérilisées est un mode courant d’infection). D’autres sont encore plus exposés parce qu’ils sont pauvres et sans abri, et sont plus vulnérables à l’exploitation et aux abus.
Les jeunes ont besoin d’un accès à des services sûrs et accueillants
Beaucoup de jeunes décident de ne pas chercher de l’aide parce qu’ils ont peur d’être jugés par les adultes ou les agents de santé. Par exemple, les jeunes qui s’injectent des drogues et ceux qui se livrent au commerce sexuel évitent de solliciter de l’aide car ils se livrent à des activités considérées illégales. Les jeunes appartenant à une minorité sexuelle, notamment les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes, pourraient craindre la stigmatisation s’ils faisaient part de leur identité sexuelle. Il est donc très important d’assurer, pour tous ces jeunes, l’accès à des services accueillants et neutres où ils seront traités avec attention, respect et dans le plus grand anonymat.
Aller de l’avant
Nous avons tous un rôle à jouer dans la lutte contre la propagation du VIH et du SIDA. Il faut avant tout veiller à ce que tout le monde soit bien informé sur les modes de transmission du virus et les moyens de se protéger. Il est tout aussi important que tout le monde puisse acquérir les compétences et la confiance en soi pour pouvoir se protéger pendant les situations difficiles. Il faut également avoir accès à des services comme l’aide psychosociale, le traitement et le dépistage du VIH. Tous les adultes (tuteurs et dirigeants officiels) doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour protéger nos communautés et soutenir nos jeunes.

"Résultats" redonne espoir dans la lutte contre le sida

Ce 20 novembre 2012, le Directeur Exécutif du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (O...

Lire la suite


L'ignorance de cette pandémie

De nos jours, il y a encore des personnes qui refusent d’admettre le fait que cette maladie fait des ravages accélérés. Je suis affecté depuis septembre 2007 à San Pedro. J'ai un frère qui se dit le plus beau de la ville et ce promène de fille en fille,à chaque fois que tu lui parles, il t...

Lire la suite

Sida, une maladie à visage de (jeune) femme en 2012

L’éradication du sida est à portée de main. Tel est certainement l’un des messages clés et o...

Lire la suite


Sida 2012 : mobilisation mondiale pour éradiquer le VIH

Depuis ce dimanche 22 juillet 2012, Washington (Etats-Unis) accueille la Dix-neuvième Conférence I...

Lire la suite

Pandémie du sida : bientôt la fin ?

Dans quelques jours, du 22 au 27 juillet 2012, Washington DC, la capitale des Etats-Unis d’Amériq...

Lire la suite


Lancement officiel de la série Shuga Radio : Rester en vie

Briefing de presse sur l’initiative « SHUGA RADIO » Le Programme national de santé de l’adolescent (PNSA) en collaboration avec le PNMLS et avec l’appui de l’UNICEF lance l’initiative « Shuga Radio : rester en vie », ce mercredi 27 juin 2012. Celle-ci est une série théâtrale radi...

Lire la suite

Solidays 2012, Embrassez vos envies

C’est ce vendredi 22 juin que débute le week-end de la solidarité avec le Festival Solidays, éd...

Lire la suite


Sida : Il faut fédérer à nouveau les énergies

En 2012, Solidarité Sida, une association où "l’enthousiasme et la détermination sont au servic...

Lire la suite

L'Afrique que nous voulons

Aujourd'hui, le 25 mai, nous célébrons la journée mondiale de l'Afrique. Cette journée marque l'anniversaire de la signature des accords de l'OUA (Organisation de l'Unité Africaine), du 25 mai 1963. L'Afrique est l'un des continent les plus jeunes. Si certains considèrent cette forte populatio...

Lire la suite


montrer plus