Droits de l'enfant

© UNICEF/NYHQ2010-2626/Roger LeMoyne


C'est seulement depuis le 20 novembre 1989, date à laquelle l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Convention relative aux droits de l'enfant, que le monde dispose d'une série de garanties juridiques s'appliquant à tous les enfants et à tous les jeunes.

La Convention relative aux droits de l'enfant est le traité des droits de l'homme le plus largement ratifié dans le monde. Elle énumère tes droits et stipule la façon dont ils doivent être appliqués dans 54 articles, plus deux documents supplémentaires (ou « protocoles »).

La Convention pose dès le départ que tout être humain de moins de 18 ans (la définition d'un enfant), quels que soient son sexe, son origine, sa religion ou ses éventuels handicaps, a besoin de soins et d'une protection spéciale. La raison est que les enfants sont souvent très vulnérables (articles 1 & 2 - les liens donnés entre parenthèses renvoient au texte intégral de l'article pertinent de la Convention). Elle dit aussi que les gouvernements doivent garantir le respect de tes droits (4). Enfin, elle décrit la façon de mettre la théorie en pratique et de surveiller les progrès accomplis (41-54; voir l'article Promesses à tenir pour en savoir plus sur ce sujet).

Bien que la Convention contienne 54 articles en tout, elle repose sur quatre principes fondamentaux :
  • Non-discrimination (2) : aucun enfant ne doit être avantagé ou brimé en raison de sa race, de sa couleur, de son sexe, de sa langue, de sa religion, de son origine nationale, sociale ou ethnique, ou en raison de ses opinions, politiques ou autres; en raison de sa caste, de sa situation de fortune ou de sa naissance; ou en raison de ses handicaps.
  • Intérêt supérieur de l'enfant (3) : les lois et les mesures qui concernent les enfants doivent tenir compte de ton intérêt supérieur et te conférer le plus d'avantages possibles.
  • Survie, développement et protection (6) : les pouvoirs publics de ton pays doivent te protéger et garantir ton développement - physique, spiritual, moral et social.
  • Participation (12) : tu as le droit de dire ce que tu penses des décisions qui te concernent, et de voir ton opinion prise en compte.   

Ce sont tes droits.

L’habitat de l Africain, habitat non classé !

« Donnons la voix aux bidonvilles », c’est le mot d'ordre de la journée mondiale de l'habitat...

Lire la suite

Concours d'écriture - L'éducation en situation d'ugence

100 millions d'enfants et de jeunes sont touchés par des catastrophes naturelles chaque année. Plus de la moitié des 58 millions d'enfants et de jeunes dans le monde qui ne sont pas scolarisés vivent dans des pays touchés par la guerre et la violence. La majorité de ces derniers sont...

Lire la suite


Si j'étais président de la République…

Si j'étais président de la République Démocratique du Congo, je limiterais le mandat du président à deux, par vote au suffrage direct universel ; je renforcerais et je verrouillerais tous les articles pour éviter toute tentative de briguer a un troisième mandat ; je commencerais mes...

Lire la suite

La guerre de l'expression

Un pays où la réalité dépasse la fiction, où les ressources sont si mal gérées que l'essenc...

Lire la suite


A la tête d'un bataillon des Forces armées de la RDC dans le Nord-Kivu (E...

Lien: http://fideleblog.canalblog.com/archives/2014/10/03/30701942.html

10 mois après la mort de Mamadou Ndala: un procès peu crédible

...//.. Ce 2 janvier 2014, lorsqu'on mettait fin à sa vie, Mamadou était conduit par le sergent-major Arsène NGABU qui avait survécu. Neuf mois après son assassinat, voilà qu'un procès s'ouvre à BENI. Le 1 octobre, ce fameux sergent-major, « témoin-clé », en état de prévent...

Lire la suite

Est-ce possible d'avoir un "#rêve #africain" ?

Oui, parce que je crois en l’Afrique ! Oui, parce qu’il y a une conscience qui nait et une n...

Lire la suite


L’économie informelle en Haïti.

En tant qu’étudiant en économie, le sujet qui me tient le plus à cœur est celui du secteur i...

Lire la suite

La voix des jeunes t'inspire: Hicham Habibou, jeune Casablancais, cit...

Nom: Hicham HABIBOU Age : 28 ans Ville, Pays : Casablanca, Maroc D’où viens-tu et où...

Lire la suite


A quand le fameux barème de Mbudi ? 10 ans près !

Le gouvernement de la RDC s’était engagé il y a dix ans passés, à payer un salaire décent au fonctionnaire de l’Etat en général et aux enseignants en particulier, un salaire discuté à l’époque de la fameuse formule de 1+4. Cet accord avait été signé le 12 février 2004 au...

Lire la suite

Abandon de la violence en milieu scolaire

« Quand on sort, tout ce qui cassable il faut le casser, tout ce qui est mangeable il faut le man...

Lire la suite


montrer plus