Droits de l'enfant

C'est seulement depuis le 20 novembre 1989, date à laquelle l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Convention relative aux droits de l'enfant, que le monde dispose d'une série de garanties juridiques s'appliquant à tous les enfants et à tous les jeunes.

La Convention relative aux droits de l'enfant est le traité des droits de l'homme le plus largement ratifié dans le monde. Elle énumère tes droits et stipule la façon dont ils doivent être appliqués dans 54 articles, plus deux documents supplémentaires (ou « protocoles »).

La Convention pose dès le départ que tout être humain de moins de 18 ans (la définition d'un enfant), quels que soient son sexe, son origine, sa religion ou ses éventuels handicaps, a besoin de soins et d'une protection spéciale. La raison est que les enfants sont souvent très vulnérables (articles 1 & 2 - les liens donnés entre parenthèses renvoient au texte intégral de l'article pertinent de la Convention). Elle dit aussi que les gouvernements doivent garantir le respect de tes droits (4). Enfin, elle décrit la façon de mettre la théorie en pratique et de surveiller les progrès accomplis (41-54; voir l'article Promesses à tenir pour en savoir plus sur ce sujet).

Bien que la Convention contienne 54 articles en tout, elle repose sur quatre principes fondamentaux :
  • Non-discrimination (2) : aucun enfant ne doit être avantagé ou brimé en raison de sa race, de sa couleur, de son sexe, de sa langue, de sa religion, de son origine nationale, sociale ou ethnique, ou en raison de ses opinions, politiques ou autres; en raison de sa caste, de sa situation de fortune ou de sa naissance; ou en raison de ses handicaps.
  • Intérêt supérieur de l'enfant (3) : les lois et les mesures qui concernent les enfants doivent tenir compte de ton intérêt supérieur et te conférer le plus d'avantages possibles.
  • Survie, développement et protection (6) : les pouvoirs publics de ton pays doivent te protéger et garantir ton développement - physique, spiritual, moral et social.
  • Participation (12) : tu as le droit de dire ce que tu penses des décisions qui te concernent, et de voir ton opinion prise en compte.

Ce sont tes droits.

Au pays de paradoxes, les coupables deviennent des dieux

Devrais-je commencer par m’excuser auprès de mes fidèles lecteurs que vous êtes pour le silen...

Lire la suite

Salaire minimum en Allemagne : une primeur !

Récemment, en Allemagne, depuis le 1er janvier 2015, le salaire minimum a enfin pu voir le jour....

Lire la suite


LA LANGUE FRANÇAISE À LA CROISÉE DES CHEMINS !

Comment prouver qu'on est détenteur d'un tel diplôme que par des preuves pratiques ? Suffit-il d...

Lire la suite

Non au recrutements des enfants par les groupes armés.

Certaines contrées à travers le monde demeurent des places dangereuses pour les enfants. Ces der...

Lire la suite


Denis MUKWEGE, un espoir pour les femmes violées du Kivu.

C'est depuis 1996 que des choses terribles se passent sur cette terre du Kivu. Et personne n'ose p...

Lire la suite

Quel bilan faites-vous des Objectifs du Millénaire pour le développe...

Des jeunes issus de différents pays ont associé leurs voix afin de parler du bilan des Objectifs...

Lire la suite


Quel président pour le Bénin en 2016 ?

En avril 2016, le Bénin doit remettre sa destinée dans les mains d'un nouvel homme. Le présiden...

Lire la suite

Jeunes, innocents et victimes

Les jeunes sont de plus en plus au milieu de différentes situations affligeantes dans le monde. T...

Lire la suite


Comment la liberté d'expression évolue-t-elle au Togo ?

«La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’...

Lire la suite

Mes voeux de bonheur et de succès pour l'année 2015.

Chers tous, Pour cette fin d'année, je tiens à remercier l’Eternel Dieu qui nous donne for...

Lire la suite


montrer plus