Les droits des peuples autochtones

© UNICEF/NYHQ2010-0676/Susan Markisz


Qui sont les peuples autochtones? 

Le mot « autochtone » remonte au grec, composé du mot « soi-même » et du mot « terre ». Lorsque nous parlons des peuples autochtones, nous parlons souvent des groupes qui ont une intime relation avec leur terre et la nature, et qui se distinguent des autres groupes du pays par leur culture et leur langue. Mais il n’existe aucune acception reconnue concernant les peuples autochtones. De fait, il est généralement admis que personne ne peut qualifier un individu ou un groupe d’autochtone à moins que cela ne soit le groupe lui-même.

Les peuples autochtones sont présents dans toutes les régions du monde et contribuent en grande partie à la diversité culturelle du monde d’aujourd’hui. Depuis l’Arctique où vivent les Inuits jusqu'à la Nouvelle Zélande, terre des Maoris, les peuples autochtones représentent environ 370 millions d’individus dans 90 pays différents, ce qui fait pas moins de 5 000 cultures autochtones différentes.

Les peuples autochtones ont des cultures variées qui reposent souvent sur une relation spirituelle avec la terre et les ressources naturelles. Le langage constitue une part importante de leur identité ; les arts, les rites et les cérémonies, transmis de génération en génération, sont aussi d’une grande diversité. La terre, les ressources, l’art, le langage et d’autres éléments encore sont souvent considérés comme la propriété collective du groupe plutôt que de chaque individu.

Parler moins, agir plus 

Au cours des dernières décennies, la communauté internationale s’est davantage penchée sur les droits des peuples autochtones. Aujourd’hui, de nombreux groupes autochtones s’engagent activement dans la promotion de leurs propres droits et la protection de leur terre et de leur identité. De nombreux exemples montrent les groupes autochtones travaillant en collaboration avec les gouvernements pour protéger leur terre et leur mode de vie.

Mais le chemin est encore long. Malgré tous les progrès accomplis dans la reconnaissance de leurs droits, les peuples autochtones continuent de souffrir d’exclusion et de discrimination. Rien ne changera tant que l’on ne sera pas passé de la parole aux actes et commencé à réaliser les droits des peuples autochtones et cet effort doit être mené par tous, particuliers comme gouvernements.


La faim dans le monde

Et alors,qu'est-ce qu'on y peut? C'est un peu notre réaction à tous. Selon la FAO (organisation...

Lire la suite

L'éducation pour tous ? des paroles avant d'être des actes...

Nous sommes tous différents. Hugo, 15 ans, autiste, et sans école. Ses passions ? Fabriquer...

Lire la suite


DROITS DE L'HOMME ET HOMOSEXUALITE : Pourquoi l'hypocrisie sur l'émig...

L’histoire de l’humanité s’est construite à travers des échanges multiples et des rencont...

Lire la suite

Vivre son handicap à l’Université..

Les étudiants handicapés sont des personnes ayant des rêves, des souhaits et surtout du courage...

Lire la suite


ACT : Ensemble agissons contre les stéréotypes

La mondialisation qui, au-delà de sa conception capitaliste, s’est voulue un dépassement des b...

Lire la suite

#EnfantsPasSoldats! Soutenez la campagne en vous mettant du côté des...

A défaut de pouvoir les empêcher, la communauté internationale a identifié un ensemble de règ...

Lire la suite


Problème d'eau à Tahoua au Niger

Dans certains quartiers de la ville de Tahoua, les populations affirment avoir fais un mois sans q...

Lire la suite


Rencontre avec la présidente de l'association Autisme France

Ma rencontre avec Madame AUDIER Marie-Hélène, présidente d’APESA (Accompagnement des parents...

Lire la suite

Le monde

Pendant l'invasion de l'Ukraine, on a assisté à la migraine de l'Occident, toujours puissant et...

Lire la suite


montrer plus