Les droits des peuples autochtones

© UNICEF/NYHQ2010-0676/Susan Markisz


Qui sont les peuples autochtones? 

Le mot « autochtone » remonte au grec, composé du mot « soi-même » et du mot « terre ». Lorsque nous parlons des peuples autochtones, nous parlons souvent des groupes qui ont une intime relation avec leur terre et la nature, et qui se distinguent des autres groupes du pays par leur culture et leur langue. Mais il n’existe aucune acception reconnue concernant les peuples autochtones. De fait, il est généralement admis que personne ne peut qualifier un individu ou un groupe d’autochtone à moins que cela ne soit le groupe lui-même.

Les peuples autochtones sont présents dans toutes les régions du monde et contribuent en grande partie à la diversité culturelle du monde d’aujourd’hui. Depuis l’Arctique où vivent les Inuits jusqu'à la Nouvelle Zélande, terre des Maoris, les peuples autochtones représentent environ 370 millions d’individus dans 90 pays différents, ce qui fait pas moins de 5 000 cultures autochtones différentes.

Les peuples autochtones ont des cultures variées qui reposent souvent sur une relation spirituelle avec la terre et les ressources naturelles. Le langage constitue une part importante de leur identité ; les arts, les rites et les cérémonies, transmis de génération en génération, sont aussi d’une grande diversité. La terre, les ressources, l’art, le langage et d’autres éléments encore sont souvent considérés comme la propriété collective du groupe plutôt que de chaque individu.

Parler moins, agir plus 

Au cours des dernières décennies, la communauté internationale s’est davantage penchée sur les droits des peuples autochtones. Aujourd’hui, de nombreux groupes autochtones s’engagent activement dans la promotion de leurs propres droits et la protection de leur terre et de leur identité. De nombreux exemples montrent les groupes autochtones travaillant en collaboration avec les gouvernements pour protéger leur terre et leur mode de vie.

Mais le chemin est encore long. Malgré tous les progrès accomplis dans la reconnaissance de leurs droits, les peuples autochtones continuent de souffrir d’exclusion et de discrimination. Rien ne changera tant que l’on ne sera pas passé de la parole aux actes et commencé à réaliser les droits des peuples autochtones et cet effort doit être mené par tous, particuliers comme gouvernements.


Quand l’état détruit l’Etat

« A mon jeune âge, on m’avait enseigné que l’Etat, c’est tout le monde, c’est bien toi,...

Lire la suite


L'Inde, un pays plein de contrastes

En 2014, le comité Nobel a décerné le fameux prix Nobel de la Paix à la pakistanaise Malala Yo...

Lire la suite

DES CRIS MUETS

Partout dans le monde des enfants souffrent en silence. L'exploitation de ces enfants est souvent...

Lire la suite


La ville de Béni est devenue le théâtre de la mort par la machette...

Je me sens gêné et fâcheux de toucher mon clavier pour écrire cet article! Je suis désolé de la part du gouvernement de la RDC qui laisse faire et ne fournit pas d’effort pour protéger ne fusse qu’un seul citoyen. Le peuple de Béni meurt chaque jour à coups de machettes! C’est...

Lire la suite

Si la jeunesse pouvait devenir le panneau "stop" de la corruption !

La corruption est plus qu’un mal ; elle gangrène et tue à petit feu l’ensemble de la sociét...

Lire la suite


Quand le gouvernement mobilise l’armée et la police, les jeunes dan...

Article d'Aimé Kazika, blogueur congolais: Les derniers événements qui ont marqué la #RDC la semaine du lundi 19 au jeudi 22 janvier 2015, me poussent à réfléchir sur le potentiel du 5 è pouvoir ou du web2.0 ! En effet, répondant à l’appel lancé par l’opposition pour contrer...

Lire la suite

La loi électorale met Kinshasa et Goma à feu et à sang ! Et, la gue...

Le lundi 19, mardi 20, mercredi 21 et jeudi 22 ont été des journées meurtries pour les villes d...

Lire la suite


R.D. Congo : 4 JOURS SANS INTERNET ET LA VIE CONTINUE

Toujours pas d'accès aux réseaux sociaux (sauf sur mobile), mais enfin, ils ont fléchi. Et alor...

Lire la suite

"MUSULMAN" = MEURTRIER ? ...JE N’Y CROIS PLUS NON PLUS…

Ceci est un bras d'honneur contre l'intolérance, pas une indulgence pour ces meurtriers. Je suis...

Lire la suite


montrer plus