Arrêtez d'utiliser les animaux comme accessoires!

Post
Image
C’est une image d’un mouton

Arrêtez d'utiliser les animaux comme accessoire

Chaque année des millions d'animaux sont tués pour l'industrie du vêtement - au nom de la mode. Que les vêtements viennent des fermes à fourrures chinoises, d'abattoirs indiens ou de l'arrière-pays australien, chaque veste, ceinture en cuir et pull en laine contient une quantité de souffrance qui ne peut pas être calculée.

Le cuir :

Le cuir peut être fabriqué à partir de vaches, de porcs, de chèvres, et de moutons ainsi que d'animaux exotiques tels que les crocodiles, les autruches et les kangourous et même les chiens et les chats, abattus pour leur chair et leur peau dans le monde entier. Parce que le cuir n’est normalement pas étiqueté, on ne sait jamais vraiment d'où il provient. Aux Etats- Unis, des millions de vaches et d’autres animaux, tués pour leur peau subissent les horreurs de l'élevage industriel: encombrement et privation extrême, castration, marquage de la queue et écornage, le tout sans aucun analgésique. (https://www.peta.org/issues/animals-used-for-clothing/)

Dans les abattoirs, les animaux ont régulièrement la gorge tranchée et certains sont même dépouillés et démembrés alors qu’ils sont encore conscients.

L’achat de cuir contribue directement aux fermes industrielles et aux abattoirs car la peau est le coproduit le plus important de l’industrie de la viande sur le plan économique.

Le cuir n’est pas non plus un ami de l'environnement car il partage la responsabilité de toutes les destructions de l'environnement causées pas l’industrie de la viande ainsi que de la pollution causée par les toxines utilisées dans le tannage.

Avec chaque paire de chaussures en cuir que vous achetez, vous consommez un animal qui a souffert toute sa vie. Au lieu de cela, vous pouvez choisir parmi beaucoup de styles de chaussures, de vêtement, de ceintures, de sacs et de portefeuilles autres qu’en cuir.

Consultez le guide des vêtement sans cruauté de PETA pour des conseils sur les endroits où trouver des vêtements à la mode. Le monde doit être amusant et non pas fatal.

La Fourrure:

Les animaux de fermes à fourrure passent toute leur vie dans des cages grillagées et sales. Les éleveurs de fourrures utilisent des méthodes d'abattage les moins chères et les plus cruelles, notamment la suffocation, l'électrocution, le gaz et le poison. Aux États-Unis, plus de la moitié de la fourrure provient de Chine, où des millions de chiens et de chats sont pendus, saignés à mort et souvent écorchés vifs pour leur fourrure. La fourrure chinoise est souvent délibérément mal étiquetée. Par conséquent, si vous en portez, il est impossible de savoir avec certitude quelle peau vous portez. Au cours de l'abattage annuel de phoques au Canada, des dizaines de milliers de bébés phoques du Groenland sont abattus ou frappés à plusieurs reprises avec des massues ou avec des crochets métalliques. Heureusement, on n’a pas besoin d'être cruel pour rester au chaud et avoir l'air cool. Les tissus sans cruauté et les fausses fourrures sont disponibles dans tous les magasins. (https://www.animalcrueltyexposurefund.org/animals-used-for-clothing/)

La Laine:

Les moutons sont des animaux doux qui comme tous les animaux ont peur, ont mal, et se sentent seuls. À cause du marketing qui a lieu dans le monde pour leur peau et leur fourrure, ils sont traités comme s'ils n’étaient que des machines à laine. Si on les laissait vivre comme tout animal sans les modifier génétiquement, les moutons produirait assez de laine pour qu’ils se protègent contre les températures extrêmes. Les tondeurs de moutons sont payés par rapport à la quantité de volume qu’ils obtiennent de la tondue, pas par le temps qu’ils prennent, ce qui les encourage à travailler plus vite ignorant le mal être des animaux. Cet acte précipité et irréfléchi cause aux animaux de fréquentes blessures. Les travailleurs utilisent des aiguille et du fil pour recoudre les plaies qu’ils ont causé, sans se soucier du mal que les animaux ressentent. De la peau, des tétines, des queues et des oreilles sont souvent coupées ou/et déchirées lors du cisaillement. Les tondeurs frappent les animaux à coups de poing, des coups de pied et de piétinements. Cependant, il existe de nombreux tissus durables, élégants et chauds qui ne sont pas en laine ou en peau de bête. Rejoignez les milliers de personnes du monde entier qui savent que la compassion est à la mode. Sauvez les moutons, n'achetez pas de laine.

(https://www.animalequality.net/clothing)
 

Pour conclure, je pense que nous ne devrions pas utiliser d’animaux comme vêtements. C'est très injuste. Les animaux ne sont pas des accessoires, ils sont des créatures précieuses qui doivent être traitées aussi équitablement que les humains. Nous devrions les protéger et ne pas les tuer. ARRÊTEZ D'UTILISER DES ANIMAUX COMME ACCESSOIRES!

 

Blog
Arabie saoudite