R.D. CONGO : DE LA DÉRIVE À LA VICTOIRE

Publié no picture

Inscrit le 27 mars 2013
  • 102 Articles

Un peuple uni est un peuple qui gagne toujours. Plus d'article 8 ou du moins ce qui fâchait dans cet article de la loi électorale. Autant dire que la rue l'a emporté sur les cols blancs. « Honorer la volonté du peuple » serait la motivation de ce retrait. Et la loi électorale est votée avec une grande majorité. On a gagné! Patrice LUMUMBA aurait sûrement pleuré de l'image de ce pays qui n'est plus qu'une vaste prison. Il faut maintenant de la pression pour mériter nos...


Je dois encore en parler… Couvrir d'intransigeances ceux qui s'étaient solidarisés avec le malheur de Charlie Hebdo et des familles victimes me parait extrême. Je n'ai jamais été d'accord qu'un média s'en prenne à n'importe qui ou quoi au nom de la liberté d'expression, mais je ne peux m'empêcher non plus d'exprimer mon soutien aux confrères du monde victimes d'une quelconque situation malgré la raison et le pays. Être ou ne pas être Charlie était une question de ch...


Nom : TCHALLA Nina Age : 23 Ville, Pays : Lomé, TOGO D’où viens-tu et où vis-tu en ce moment ? Je suis née et j’ai grandi à Lomé. J’y ai fait toutes mes études secondaires et ma licence en Génie Logiciel. J'ai intégré le cycle ingénieur en France en 2011. Je vis en ce moment dans le sud de la France mais très bientôt je m’installe en Afrique de l’Ouest. Mais avant cela, j’ai passé six mois au Québec pour un semestre d’échange. Selon ta carte de visite,...


Article d'Aimé Kazika, blogueur congolais: Les derniers événements qui ont marqué la #RDC la semaine du lundi 19 au jeudi 22 janvier 2015, me poussent à réfléchir sur le potentiel du 5 è pouvoir ou du web2.0 ! En effet, répondant à l’appel lancé par l’opposition pour contrer le pouvoir de #Kinshasa qui cherchait à tout prix à faire passer une loi électorale jugée par l’opposition favorable au président Kabila; la population et, particulièrement les jeunes de...


Le lundi 19, mardi 20, mercredi 21 et jeudi 22 ont été des journées meurtries pour les villes de Kinshasa et de Goma en République Démocratique du Congo. La raison est la loi électorale proposée par le gouvernement congolais, par l’entreprise du professeur Boshab, vice-premier ministre et ministre de l’intérieur dans le gouvernement d’Union Nationale. On se rappellera que c’est le professeur Boshab qui avait écris un livre qui a secoué le monde universitaire congo...


R.D. Congo : 4 JOURS SANS INTERNET ET LA VIE CONTINUE

Publié Avatar Fidèle BWIRHONDE

Avatar Fidèle BWIRHONDE Voir le Profil
Inscrit le 31 août 2014
  • 37 Articles

Toujours pas d'accès aux réseaux sociaux (sauf sur mobile), mais enfin, ils ont fléchi. Et alors là, pour un gouvernement de cohésion nationale, c'est du lourd. Quatre jours sans accès à internet ni à la messagerie téléphonique, nos autorités ont frappé là où ça fait mal, comme si c'était nécessaire. C'est clair qu'ils n'ont pas voulu laisser circuler les images de leur atrocité face à leurs propres concitoyens. Notre pays est déjà assez mal couvert par inte...


Sur appel de l’opposition politique en RD Congo, des centaines de citoyens congolais qui depuis des décennies n’ont plus tenu résistance au pouvoir, sont descendus dans les rues du pays notamment à Goma, Boma et à Kinshasa. Des étudiants mêlés à la foule font face à la police et aux militaires dans ces trois villes. Des blessés se dénombrent en dizaines pour la première partie de la journée, et des morts sont annoncés. La suite serait plus catastrophique. On se so...


"L'histoire m'avait averti, la réalité m'a puni." C'est ce que dirait certainement un jeune Kassaïen dans le Katanga d'aujourd'hui. Être originaire d’une des provinces du Kassaï (centre de la RD Congo) n'est pas une identité favorable au Katanga. Et s'afficher comme tel fait essuyer plus de honte que de gloire, bien que les "chances" ne sont pas les mêmes pour tous. La Mémoire de Patrice-Emery LUMUMBA en paye le prix au quotidien. On s'en fout de son héroïsme... Il es...


Ceci est un bras d'honneur contre l'intolérance, pas une indulgence pour ces meurtriers. Je suis Chrétien... Depuis des années, le radicalisme assombrit l'image de l'Islam dont je ne sais plus croire en l'extrémisme affiché. De la Syrie au Mali, de la France au Nigeria, du Cameroun au Tchad, etc., ceux qui tuent sont musulmans. Des attentats par ici, des explosions par là ; des assassinats ici, des enlèvements là-bas,...et tout est à leur compte. Ils sont Jihadistes ou AQM...


montrer plus


LVDJ dans le monde

En Savoir Plus