Nous devons agir maintenant! Rejoignez la campagne Stay Alive and Thrive sur le changement climatique!

Post
Image
Naudelis

Nous vous présentons Renatta, Dany et Naudelis, respectivement des Caraïbes anglophones, francophones et hispanophones, qui nous racontent comment ils sont devenus des militants pour l’environnement et la lute contre le changement climatique avec le Caribbean Youth Environment Network (CYEN). Rejoignez maintenant leur appel à signer la pétition Stay Alive and Thrive, dans le cadre d'une campagne menée par des jeunes en route vers la COP26!

Naudelis, Porto Rico

Je m'appelle Naudelis et j'ai la chance d’être originaire de l'Ile de l'Enchantement, Porto Rico, où je suis née et où j’ai grandi. J'ai 24 ans et je suis étudiante en droit à l'Université de Porto Rico.

Mon intérêt pour la justice environnementale et la justice climatique a commencé lorsque j'étais au lycée. J'ai alors rencontré d'autres jeunes intéressés par la préservation de la culture et des ressources naturelles de Porto Rico. A cette occasion, j'ai appris les efforts déployés par les communautés et individus luttant pour préserver leurs ressources naturelles tout en exigeant une forme de justice environnementale.

En 2017, l'ouragan Maria a servi d’éveil collectif et nous a révélé une réalité: nous sommes vulnérables au changement climatique. Nous avons tout perdu, y compris le ‘vert’ de la nature. Après l'ouragan, j'ai rejoint l'équipe de CYEN Porto Rico pour appuyer une campagne de reboisement. Nous avons fait des donations d’arbres fruitiers aux communautés affectées, apportant petit à petit une aide à la majorité des communes.

Ma passion pour la justice sociale m'a menée à commencer des études de droit afin d’être en mesure d’utiliser les outils disponibles pour amener le changement et continuer à soutenir les projets dont je fais partie. La campagne Stay Alive and Thrive nous donne l'opportunité et l'espoir que les communautés caraïbéennes seront entendues. Nous avons besoin que chacun agisse pour devenir résilients.

Image
Renatta

Renatta, Grenade

Je m'appelle Renatta et j'ai 26 ans. J'aime les animaux, les plantes et la préservation de l'environnement.

Enfant, j'ai grandi en pleine nature, c’est le mode de vie qui est le nôtre, à Grenade. En grandissant, j'ai ressenti que ma jolie petite île était affectée par le changement climatique, notamment les ouragans, les sécheresses et l'élévation du niveau de la mer. En avancant dans la vie et en apprenant davantage sur comment fonctionne le monde, j'ai réalisé que le plus grand impact que je pourrais avoir serait d'étudier le développement durable pour m'assurer qu'à mesure que les pays se développent, ils le fassent en protégeant l’environnement. J'ai ainsi obtenu un master en politiques de l’environnement qui m’a permis de découvrir les problems liés au changement climatique, et les solutions correspondantes.

J'ai ramené ce que j'ai appris à la Grenade où j'ai travaillé quelque temps pour une ONG. J'ai alors entendu parler de nombreux projets d'adaptation au changement climatique mis en oeuvre dans le contexte des Petits États insulaires en développement (PEID). Puis je suis tombée sur CYEN, que j'ai rejoint avec enthousiasme, y rencontrant tant de jeunes grenadiens aux vues similaires aux miennes. Avec CYEN, j'ai pu participer à plusieurs projets, dont l’International Coastal Clean-up, en tant que coordinatrice, et un programme de financement climatique.

Je travaille en ce moment dans le secteur privé dans un hôtel ‘climate smart’! Nous utilisons des panneaux solaires pour produire de l'électricité, une machine à biogaz pour éliminer les déchets

alimentaires et la production de méthane, la collecte d'eau de pluie et un système de recyclage des eaux grises pour irriguer les sols! Mon objectif est d'encourager davantage d'entreprises privées à emprunter cette même voie.

La campagne Stay Alive and Thrive est un rappel pour encourager tout un chacun à contribuer à ce changement collectif qui nous permettra, ainsi qu’aux générations futures, de vivre sur une planète sûre et prospère. Continuons ce beau combat

Image
Dany, a climate activist in Haiti

Dany, Haïti

Je m’appelle Dany. Je viens d’avoir 29 ans et je vis en Haïti, la perle des Antilles.

Depuis le tremblement de terre de 2010, qui a ravagé mon pays, j’ai eu cette volonté, cette rage de faire plus pour aider les haïtiens, aider Haïti. Ceci s’est traduit par mes multiples activités de bénévolat et des séances de “clinique mobile” consistant à apporter une aide médicale dans les coins les plus reculés du pays. Mais je voulais faire plus, faire partie de quelque chose de plus grand que moi. L’environnement haïtien se dégradait sous mes yeux, j’ai décidé d’y répondre.

Ainsi, j’ai intégré CYEN-Haïti, me faisant vite une place dans cette famille. De simple membre, en passant par conférencier puis rédacteur, j’ai enfin été nommé directeur exécutif. Je suis heureux de continuer à apporter mon aide aux différentes activités de l’organisation (beach clean-up, reboisement, etc.) qui me tiennent à cœur.

En tant qu’activiste pour l’environnement, je pense que l’on doit notamment: 1. Viser et intégrer le plus de jeunes possible (d’où l’importance de la campagne Stay Alive and Thrive)

2. Mettre en oeuvre des actions concrètes, car on voit clairement les effets de plus en plus compliqués à gérer du changement climatique sur certains pays, notamment ceux de la Caraïbe.

Dans mon pays, il faudrait en priorité intensifier les campagnes de reboisement, améliorer l’aménagement du territoire et assurer un recyclage optimal des déchets. Les actions portées aujourd’hui seront bénéfiques pour les générations à venir. Nous devons donc agir maintenant et ceci de manière responsable. Après tout, c’est notre planète et c’est à nous d’en prendre soin.

Pour en savoir plus sur Dany, voici quelque uns de ses écrits sur le blog de CYEN-Haïti.

Pollution de l’air en Haïti : répercussions sur la santé

Quelle est la place du recyclage?

La transition aux voitures électriques, quel apport pour le climat?

Blog